Entrepreneuriat: La NESDA a financé près de 9 900 projets en 2023

0
236
Yacine El Mahdi

Le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid a affirmé, ce jeudi, que l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat « NESDA », a financé près de 9.900 projets en 2023.

Le ministre a souligné que son département ministériel a décidé de ne pas accepter de nouveaux dossiers par l’agence afin d’examiner tous les dossiers en attente et de passer à l’adoption de nouveaux mécanismes et conditions de sélection et de financement des projets, notamment à travers la restructuration de la commission de sélection des projets.

Vers un traitement « strictement économique »

Le ministre a expliqué que la nouvelle stratégie de l’agence repose sur l’examen des dossiers d’une manière « strictement économique » et non administrative, afin de passer d’une culture de quantité à une culture de qualité en investissant dans de véritables entrepreneurs, notamment à travers l’adoption d’une grille de notation permettant de financer les projets de manière objective, précise le ministre.

Il a révélé que « l’agence sera restructurée de l’intérieur » afin que son organisation soit en conformité avec celle des institutions financières et des banques, dans l’objectif de l’ériger en un dispositif chargé d’étudier le marché, de gérer les portefeuilles et de suivre les projets financés.

Une deuxième chance pour les bénéficiaires de l’ancien programme ANSEJ

En ce qui concerne les créances non performantes accordées aux jeunes par les banques nationales dans le cadre du programme précédent (ANSEJ), le ministre a indiqué qu’ils seront rééchelonnées avec l’intervention de la Direction générale du Trésor public.

A ce titre, El Mahdi Oualid a souligné que le rééchelonnement constitue « une deuxième chance » pour ces jeunes ainsi que pour l’agence de traiter ce dossier ayant « pesé sur elle ».