L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Fayez Abou Attia, ambassadeur de Palestine en Algérie : «On attend beaucoup du sommet arabe d’Alger»

/L’occupation israélienne accentue la pression sur les habitants d’El Qods occupée dans le but de les chasser de la ville et d’effacer le caractère arabe et musulman de cette dernière, a indiqué, hier, l’ambassadeur de Palestine en Algérie, assurant que « les habitants d’El Qods et les Palestiniens en général résisteront à ces tentatives et défendront leurs Ville sainte et repères jusqu’au bout ».   

Dans un entretien accordé à l’APS, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien coïncidant avec le 29 novembre de chaque année, Fayez Abou Attia a souligné que « la démarche de l’occupant israélien s’inscrit dans le processus de judaïsation entamé depuis 1948 », soulignant que « cette démarche sera vaine et sans conséquences ».   « Les Palestiniens défendront leur ville jusqu’au bout et ne se laisseront jamais faire », a, en outre, affirmé le diplomate, faisant remarquer qu »El  Qods est dans le cœur de chaque Palestinien et Arabe jaloux de sa Nation arabe et musulmane ».    Pour M. Abou Attia, « c’est cet attachement des Palestiniens à leur ville qui irrite  et fait le plus peur aux Israéliens ». Revenant, par ailleurs, sur la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, l’ambassadeur a déclaré que « cette journée a pour but de mettre la lumière sur les violations et les crimes israéliens contre le peuple palestinien notamment les massacres contre des civils innocents, l’emprisonnement d’enfants et de femmes, l’implantation de nouvelles colonies et les attaques contre les lieux saints ». A ce titre, le diplomate palestinien a mis l’accent notamment sur les  violations et les sévices qu’endurent les Palestiniens dans les geôles de l’occupant, soulignant que « ce dernier viole toutes les normes internationales et humanitaires les plus élémentaires garanties par les conventions internationales, y compris la troisième Convention de Genève ».

« Se conformer à l’Initiative de paix arabe »

Abordant, par ailleurs, la démarche de la normalisation que suivent certains pays arabes et musulmans avec l’entité sioniste, l’ambassadeur palestinien a indiqué que « le gouvernement palestinien rejette toute démarche allant dans ce sens », appelant « les pays arabes à se conformer à l’Initiative de paix arabe adoptée unanimement lors du sommet de Beyrouth en 2002 ».  Il déclare, à ce sujet, que « les Palestiniens attendent beaucoup du prochain Sommet arabe prévu au mois de mars 2022 en Algérie ». « Aujourd’hui, nous attendons les conclusions du prochain Sommet arabe en Algérie. Nous souhaitons à ce qu’il soit un sommet qui mettra la question palestinienne au cœur de ses préoccupations, afin de déjouer toutes les conspirations de l’occupant et de ses alliés contre la Palestine et son peuple », assurant que les Palestiniens sont « optimistes, compte tenu notamment de la position de l’Algérie, constamment en faveur de la cause palestinienne ». Evoquant la situation prévalant actuellement dans les territoires occupés, le diplomate a fait observer que « l’actuel gouvernement israélien d’extrême droite n’est que le prolongement de l’ancien gouvernement de Netanyahu, peut-être pire, en ce sens qu’il poursuit aveuglement dans la voie de la colonisation, en violation des résolutions onusiennes, y compris la résolution 2334 du Conseil de sécurité condamnant la colonisation israélienne. »

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus