Fiat réduit les délais d’attente : La Tipo en 15 jours !

0
6801
Fiat réduit les délais d'attente : La Tipo en 15 jours !

PAR BRAHIM AZIEZ

Après les tensions des premiers mois de commercialisation, Fiat El Djazair connaît une certaine accalmie au niveau de ses showrooms où les délais de livraison se sont considérablement raccourcis. Aujourd’hui, le délai de livraison de la Fiat Tipo est de 15 jours après avoir effectué la totalité du payement du prix du véhicule, même si avant cela le client doit s’enregistrer, attendre d’être appelé pour passer commande et verser 5% du prix du véhicule et recevoir quelques jours après une notification (ou un appel) pour compléter son payement.

Entre la première opération (enregistrement) et la dernière, moins de deux mois sont toutefois nécessaires. La situation est moins fluide pour les autres modèles, à l’image de la Fiat 500 et la 500X qui nécessitent 3 mois au moins, ou encore les utilitaires Doblo, Scudo et Ducato qui requièrent plus de patience.

Mais force est de reconnaître que la machine s’est quelque peu rodée, et les procédures moins lentes et complexes. Et les choses devraient s’améliorer encore, du moins si l’on en croit le manager général de Stellantis Algérie, qui affirme que les couacs des premiers mois d’activité ont été globalement surmontés, expliquant que « la difficulté, quand on est le premier à revenir sur le marché, c’est de remettre en place tout l’écosystème se rapportant aux opérations d’importation de véhicules ».

Hakim Boutehra, qui s’exprimait sur les colonnes d’un confrère, ajoutait, à propos des difficultés rencontrées au début des opérations de commercialisation, que « les perturbations évoquées ne sont pas dues à la firme italienne. Fiat a produit les véhicules commandés en temps voulu, mais les difficultés sont plutôt inhérentes au processus post-production industrielle.

Il s’agit de l’ensemble du parcours, depuis l’embarquement de ces véhicules dans les navires et leur acheminement en Algérie, jusqu’à leur transfert au niveau des agents agréés pour les livrer à leurs nouveaux propriétaires, en passant par les opérations de dédouanement et des autres procédures administratives ». Et de regretter que « la véritable difficulté réside dans la relance effective et efficace de l’ensemble de ces processus ».

«Fiat peut importer et distribuer 15.000 véhicules/mois»

Le manager général de Stellantis Algérie a même indiqué que « Fiat a, maintenant, la capacité d’importer et de distribuer 15.000 véhicules par mois ». Il relèvera que Fiat a
livré 12.000 véhicules pour le seul mois d’octobre. Une bonne nouvelle, surtout quand
on sait que d’autres acteurs ont repris la distribution de véhicules en Algérie, à l’image de JAC, Opel, Chery et Geely, en attendant que d’autres leur emboîtent le pas avant la
fin de l’année.

Avec tout ce beau monde, c’est une moyenne de 50.000 véhicules/mois que les différentes administrations publiques (portuaires, douanières, wilaya…) devront gérer en un laps de temps plutôt court, surtout que la moitié du volume annoncé (180.223 véhicules) pour 2023 n’est pas encore arrivée sur le territoire national.

B. A