L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos Sports

Finale de la ligue des champions au Maroc : La fédération Egyptienne et El Ahly rejettent la décision de la CAF

CAF

La fédération Egyptienne de football a réagi aujourd’hui, au communiqué de la confédération africaine de football (CAF), annonçant l’organisation de la finale de la ligue des champions africaine 2022 au Maroc.

En effet et selon M. Khaled Derdenli, vice-président de la fédération Egyptienne, a officiellement contesté la décision de la CAF. M. Derdenli, a assuré dans une déclaration à la presse égyptienne aujourd’hui, que la fédération de football de l’Egypte, a déjà adressé deux courriers à la CAF, pour réclamer le changement du lieu et de la date de la finale de la ligue des champions.

« Nous avons officiellement signalé à la CAF, le refus de la fédération Egyptienne de la décision pour la domiciliation de la finale de la ligue des champions au Maroc, et ce, pour deux raisons. La première c’est qu’un club marocain, le Wydad Casablanca en l’occurrence, vainqueur au score de 3-1 en demi-finale aller dispose de fortes chances pour atteindre la finale. La deuxième raison est le match de la sélection nationale égyptienne pour la qualification à la CAN 2023, prévu deux jours seulement après la finale de la ligue des champions. Les joueurs internationaux qui évoluent à El Ahly, risquent de ne pas pouvoir faire le déplacement pour jouer avec la sélection » a déclaré M. Derdenli, qui a également tenu à réaffirmer le soutien de la fédération Egyptienne au club local d’El Ahly, qui a également mis un pied en finale, après avoir battu au score de 4-0 l’Entente de Sétif, en demi-finale aller de la ligue des champions.

Le refus catégorique d’El Ahly:

Il est utile de précise enfin que le club égyptien d’El Ahly, a également contesté de la décision de la CAF, en réclamant la domiciliation de la finale d’un pays neutre : « « El Ahly a envoyé une lettre officielle dimanche à M. Patrice Motsepe, le président de la CAF, demandant un lieu neutre pour la finale de la CAF Champions League 2022 », indique un communiqué du club cairote. « El Ahly a souligné dans la lettre que la finale ne devrait pas être accueillie par l’un des pays des quatre équipes participant aux demi-finales et qu’un lieu neutre offrira des chances égales aux quatre équipes. El Ahly a souligné que le match devrait se tenir dans un lieu neutre, puisque la CAF n’a pas choisi le pays hôte dans une étape antérieure, notant que donner à l’une des quatre équipes l’avantage du terrain dans la finale contredit les normes du fair-play. Al Ahly a exprimé sa pleine confiance dans le professionnalisme et l’équité de la CAF et son engagement à préserver l’égalité des droits pour les quatre équipes en compétition ».

O.K.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus