Forum d’affaires algéro-chinois à Oran : Signature de plus de 15 conventions de partenariat

0
2585
Forum d'affaires algéro-chinois à Oran : Signature de plus de 15 conventions de partenariat

Plus de 80 entreprises, dont une cinquantaine algérienne et d’autres chinoises, ont pris part à un forum d’affaires algéro-chinois, ouvert hier à Oran, en présence de l’ambassadeur de
la République populaire de Chine en Algérie, Li Jian, et de cadres des ministères de l’industrie et du commerce.

Cette rencontre a été sanctionnée par la signature de 15 conventions de partenariat entre des entreprises algériennes et chinoises dans plusieurs domaines d’activités dont le bâtiment et les télécommunications.

Ces conventions ont été signées à l’issue des travaux de cinq ateliers abordant « les travaux de construction, les équipements et le matériel de construction », « la sidérurgie et la transformation des métaux », « le papier et carton et les produits d’emballage en plastique, « la fabrication de chaussures et de valises en cuir » et « les télécommunications », a indiqué Maghni Menaouer Sandid, directeur de la pêche et des produits halieutiques de la wilaya d’Oran et rapporteur des ateliers.

Ces conventions ont été signées dans les secteurs du bâtiment, des télécommunications, de la sous-traitance, de l’électricité et des industries pharmaceutiques et de transformation, a précisé le même responsable.

La chine insiste sur l’industrie automobile

L’ambassadeur de Chine a souligné que « beaucoup d’entreprises chinoises ont participé à la concrétisation de plusieurs projets en Algérie, dont ceux de grandes infrastructures. Des expériences majoritairement réussies grâce au climat d’affaires et d’investissement en Algérie très favorable et très attractif…

Toutefois, il existe encore une multitude de secteurs où nous pouvons travailler ensemble, à l’instar de l’agriculture, la pêche, les télécommunications mais aussi l’industrie automobile », a ajouté Li Jian. Pour sa part, le wali d’Oran a affirmé qu’Oran est « une ville très attractive de par ses potentialités économiques, industrielles et touristiques, et son foncier », indiquant à ce propos que 1000 ha de foncier industriel sont disponibles à Oran et prêts à être octroyés « immédiatement ».

Saïd Sayoud ajoutera, lors d’un point de presse, qu’Oran dispose de beaucoup d’avantages pour l’investissement, dont la disponibilité de l’énergie, un aéroport international, trois ports, un large réseau routier, un tissu industriel performant appelé à être développé et une main-d’œuvre qualifiée.

« Nous voulons développer davantage les deux zones industrielles de Bethioua qui abrite le complexe Tosyali de fer et acier, et Tafraoui où l’usine de production de la marque automobile Fiat a été installée », a-t-il souligné.

R. I.