L'Algérie Aujourd'hui
A la Une

Importation de blé : des achats de 254 M$ pour l’Algérie

blé Algérie

L’Algérie renoue avec les importations de blé pour couvrir ses besoins en la matière et constituer un stock important qui lui permettra de se mettre à l’abri face à d’éventuelles ruptures d’approvisionnement dans l’avenir.

En effet, d’après le site spécialisé français Agritel, «l’Algérie a acheté pour un volume 660.000 t de blé d’origine optionnelle, mais avec une bonne compétitivité française, pour un prix de 384 dollars la tonne».

En fait, si l’Office national des céréales n’a pas communiqué sur les quantités du blé achetées, les observateurs du marché indiquent que l’Algérie a acheté pour près de 254 millions de dollars de blé. Il s’agit de l’un des premiers et plus importants appels d’offres lancés par l’Algérie après la fin de la campagne de moissons-battages de cette année.

Si le site d’analyse français du marché des produits agricoles n’a pas donné plus de détails sur les dates retenues pour la livraison de ces quantités achetées par l’Algérie sur le marché international, plusieurs sites d’analyses des marchés européens affirment que «l’appel d’offres d’hier exige que la livraison de la quantité de blé achetée se fasse en deux parties, la première en septembre et la deuxième en octobre».

Production nationale

Pour rappel, l’Algérie table sur une production locale de 27 millions de quintaux pour la saison 2021-2022. Pour le moment, le ministère de l’Agriculture n’a pas donné plus de détails à ce sujet.

Pour améliorer la production céréalière du pays et réduire la facture des importations, Abdelhafid Hani affirme que son département est en phase de préparation d’une nouvelle politique agricole qui permettra à l’Algérie de se libérer de sa dépendance du marché international.

Il affirmait dans ce sens que son secteur table sur «l’autosatisfaction du marché national en matière de produits céréaliers d’ici 2025 pour le blé».    

A. B.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus