Incendies: des nouvelles arrestations, 44 décès et 181 blessés  

0
54
Incendies Algérie

Les services de sécurité continuent d’enquêter sur les incendies meurtriers qui ont touché plusieurs régions de l’Est du pays. Plusieurs arrestations ont eu lieu et les enquêtes se poursuivent. Ces évènements tragiques ont été soldés par un très lourd bilan, 44 morts et 181 blessés, selon les chiffres officiels.  

En effet, ce lundi, le parquet du tribunal de Taher dans la wilaya de Jijel a indiqué dans un communiqué ; « conformément aux dispositions de l’article 11 du Code de procédures pénales, le procureur de la République près le tribunal de Taher informe l’opinion publique que les enquêtes judiciaires en cours sur les feux de forêts, ont donné lieu à l’arrestation de l’accusé (A.R) qui a été présenté devant le juge d’instruction près le tribunal de Taher.»

Le suspect a été placé en détention provisoire par le juge d’instruction, selon la même source. Il a été accusé « d’avoir mis le feu volontairement conformément aux articles 396 et 396 bis du Code pénal », a souligné e communiqué du procureur de la république du même tribunal.

Deux suspects arrêtés à El Tarf

D’autres suspects ont été également arrêtés dans la wilaya la plus touchée par les feux de forêts en l’occurrence El Tarf. Ainsi, les services de la gendarmerie de la commune de Zérizer (El Tarf) a indiqué ce lundi avoir arrêté deux suspects dans le cadre des enquêtes sur les incendies.

Selon un communiqué de la Gendarmerie, cité par l’APS, il s’agit de deux individus âgés entre 40 et 70 ans résidants de la wilaya d’El Tarf. « Juste après le déclenchement d’un feu dans la forêt de Zérizer, les deux suspects ont été arrêtés à 1,5 kilomètres du lieu de départ du feux en possession des gants, d’un téléphone portable et d’une somme d’argent de 3000 DA », indique le communiqué.

Après la fin de la procédure au niveau des services de la Gendarmerie de Zérizer, ajoute la même source, les deux suspects ont été présentés devant la juridiction compétente qui a décidé de placer un en détention provisoire, et l’autre fait encore l’objet d’une expertise psychiatrique avant de prononcer une décision de justice en son égard.

Pour rappel, les services de la Gendarmerie nationale ont annoncé ce lundi via les ondes de la radio nationale que 13 arrestations ont eu lieu dans le cadre des enquêtes délégantes par les procureurs de la république dans plusieurs wilayas.

Le bilan s’alourdit

Les incendies meurtriers ont couté la vie à 44 personnes depuis le 17 août, a rapporté Radio chaine 3 citant la Gendarmerie nationale ce lundi.

Cette tragédie qui a touché plusieurs wilayas de l’Est algérien a endeuillé toute l’Algérie. Le bilan ne cesse de grimper et il est désormais de 44 décès et 181 blessés, selon la même source.

Selon le bilan provisoire de la protection civile, la wilaya d’El Tarf a été la plus lourdement affectée avec 36 morts.