L'Algérie Aujourd'hui
Culture Dernières infos

Incident lors de la cérémonie d’ouverture du Festival de Timgad : Une première sanction tombe (officiel)

Festival de Timgad commissaire

Trois jours après l’incident qui a provoqué l’arrêt de la cérémonie d’ouverture du festival international de Timgad (Batna), une première sanction vient de tomber.

En effet, le commissaire de l’évènement M. Youcef Boukhentache a été officiellement démis de ses fonctions et remplacé par le directeur général de l’Office national de la culture et de l’information (ONCI), M. Abdallah Bouguendoura. L’annonce a été faite par le directeur de l’organisation, de la distribution et de la production culturelle et artistique au ministère de la Culture et des Arts, M. Samir Thaalabi.

Ce changement intervient suite aux mesures prises par la ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, après une panne technique qui a entrainé l’arrêt de la soirée inaugurale du festival jeudi dernier, a déclaré le responsable à l’APS.

Pour rappel, d’autres mesures ont été mis en place par le Ministère de la Culture dès vendredi, entre autres mesures, de prolonger la date du festival jusqu’au 1 août prochain, avec un accès gratuit du public tout au long de cette manifestation, selon la même source.

Lire aussi : la cérémonie d’ouverture interrompue, le ministère de la Culture ouvre une enquête

Par ailleurs, les autres membres du Commissariat de cette manifestation ne sont pas concernés par la décision de fin de fonctions, a assuré M. Thaalbi, précisant que tous les accords signés par l’ex-commissaire « restent en vigueur et seront pris en charge par le nouveau commissaire, conformément aux textes de lois ».

Le responsable a rassuré, au nom du ministère de la Culture et des Arts, les artistes, musiciens, opérateurs, encadreurs, organisateurs ainsi que les membres du commissariat du festival, que le programme établi sera maintenu.

Oussama Khitouche

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus