Incidents Maroc-RDC : Le « no comment » de la CAF

0
78

La confédération africaine de football a réagi dans un communiqué aux incidents ayant émaillé la rencontre entre le Maroc et la République démocratique du Congo annonçant l’ouverture d’une enquête. La CAF a toutefois précisé dans son communiqué qu’elle ne fera aucun commentaire sur l’affaire jusqu’à la fin de l’enquête. Si la CAF a traité les déclarations du technicien algérien Adel Amrouche de manière expéditive en le sanctionnant de huit matches de suspension, elle semble prendre tout son temps dans
l’affaire des incidents du match Maroc-RDC. Visiblement, la rapidité de traitement varie selon que le Maroc soit du côté des victimes ou des accusés.