L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Industrie pharmaceutique : Saidal prévoit d’augmenter sa production de 47% en 2022

/Le groupe public Saidal prévoit d’augmenter la quantité de sa production de 47% en 2022 par rapport à 2021, a indiqué un communiqué du ministère de l’Industrie pharmaceutique.

Cet objectif a été annoncé par la PDG du groupe Fatoum Akacem, lors d’une réunion de travail et de coordination présidée lundi par le ministre du secteur, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, et qui a regroupé les dirigeants et responsables de Saidal en présence des cadres du ministère et des représentants de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques. L’exposé de Mme Akacem a présenté les différents axes et orientations stratégiques pour l’exercice 2022 notamment pour les volets relatifs à la production, la recherche et développement et l’exportation, ainsi que les projets joint-venture stratégiques du groupe, en particulier ceux ayant trait à la production des insulines et des anti-cancéreux. S’agissant du volet production, le groupe Saidal prévoit en 2022, une production de 151 millions d’unités, pour une valeur de 15,299 milliards de dinars, soit une hausse de 47% en quantité et de 88% en valeur par rapport aux réalisations de 2021, précise le communiqué. A ce propos, le ministre a donné des instructions quant à la nécessité pour le groupe Saidal d’assurer la production et la disponibilité des produits pharmaceutique stratégiques afin que Saidal participe à la régulation du marché pharmaceutique hospitalier et de ville. Concernant le volet recherche et développement, le groupe ambitionne la mise sur le marché de 21 nouveaux produits développés en interne par le centre de recherche et de développement (CRD), avec une capacité de production de 4 millions d’unités, une valeur de 600 million de dinars et un taux d’évolution de part du marché de 5% en 2022 et 10% en 2023.

1,5 M€ d’exportations

Au volet développement de la production de matière première, M. Benbahmed a donné instruction pour l’accélération de la mise à niveau de l’unité de Médéa vouée à la production de matières premières et excipients.

Quant au volet exportation, le groupe prévoit un programme d’exportation de plus de 1,5 million d’euro en direction des pays d’Afrique et du Moyen Orient. Par ailleurs, M. Benbahmed a réaffirmé le » soutien et l’accompagnement continus » du ministère de l’Industrie pharmaceutique au groupe Saidal afin de l’ériger en un « instrument contribuant à la souveraineté sanitaire de l’Algérie ». Dans la continuité des performances de 2021 avec la production du vaccin anti-Covid 19, le ministre souhaite voir Saidal consacrer sa place de pionnier du marché pharmaceutique national en 2022 à travers le transfert technologique continu pour la production de médicaments d’oncologie et la synthèse de matière première et d’excipients, permettant d’augmenter considérablement le niveau d’intégration de notre industrie pharmaceutique, selon le communiqué.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus