Insuline, anti-coagulants et paracétamol : Les 3 annonces de Benbahmed

0
11

/Pour la deuxième fois en quelques jours, Benbahmed est intervenu, hier, pour rassurer au sujet de la disponibilité de certains médicaments.

800.000 unités d’insuline rapide sur le marché

Deux annonces ont été faites hier au sujet de l’insuline. L’une a trait à sa disponibilité dans l’immédiat et la seconde à sa production en Algérie à court terme. La première annonce a été faite par le ministre de l’Industrie pharmaceutique. Benbahmed s’est voulu rassurant. Il a indiqué que plus de 800.000 unités d’insuline rapide seront mises sur le marché d’ici la fin de l’année. 450.000 unités au cours du mois de novembre courant et 357.000 unités en décembre prochain pour couvrir les besoins du marché national des insulines rapides.

Un projet de production locale d’insuline en 2022

La deuxième annonce a été faite par le directeur des activités pharmaceutiques et de la régulation au ministère de l’Industrie pharmaceutique, Bachir Allouache. Ce responsable nous apprend que le projet de production locale d’insuline, à l’arrêt depuis 2012, sera concrétisé officiellement en 2022 au niveau d’une nouvelle usine à Boufarik (Blida), incluant une unité développée de production de trois générations d’insuline. Invité de la Chaîne I de la Radio algérienne, Allouache a précisé que le projet de production locale d’insuline sera concrétisé en 2022 dans le cadre d’un projet de partenariat algéro-danois, représenté par Saidal et les laboratoires Novo Nordisk, pionnier dans ce domaine à l’échelle mondiale. Occupant une superficie de trois hectares et ayant coûté 8 milliards de DA pour sa réalisation, cette nouvelle usine a une capacité de production de 12 millions de stylos d’insuline préchargés annuellement.

Près de 600.000 boites d’Enoxaparine mises sur le marché

Benbahmed a fait d’autres annonces. D’abord pour l’Enoxaparine destinée au traitement de la Covid-19 et « qui connaît des tensions » sur le marché. Près de 600.000 boites ont été mises sur le marché, alors que l’essentiel de la production – plus d’un million de boîtes- ont été livrées à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) qui reconstitue ses stocks en prévision de la quatrième vague. Le ministre fera également part d’un nouveau programme de livraison destiné au marché de ville de 2.234.088 boites d’ici le mois décembre. Par ailleurs, la capacité de production de l’Algérie pour les Héparines à bas poids moléculaire devrait encore augmenter avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle unité de production en décembre prochain. Concernant le paracétamol, M. Benbahmed a rappelé les instructions qui ont été données aux dix producteurs nationaux à effet d’augmenter leurs capacités de production et « de libérer tous les stocks disponibles aux établissements de distributions », permettant la mise sur le marché de 9.256.362 boites durant la période allant du 23 septembre au 11 novembre 2021.

Doublement de la production de paracétamol

En outre, le ministre a annoncé le doublement de la production nationale de Paracétamol, pour répondre à la forte demande nationale, en raison de la pandémie du Covid-19. A noter que Benbahmed s’exprimait lors d’une audience accordée lundi au syndicat national algérien des pharmaciens d’officine (SNAPO) conduit par son président,

S. H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici