Intempéries : le jour d’après

0
26
Intempéries

/Les fortes pluies qui se sont abattues sur la capitale et un peu partout dans le pays dans la nuit du samedi au dimanche n’ont pas été sans conséquences. Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés, mais malheureusement ce ne fut pas tout, puisqu’il y a eu aussi des drames avec le décès de 4 personnes au moment où plusieurs autres sont toujours portées disparues comme l’a révélé par la Protection Civile dans un communiqué publié hier en fin de matinée.

Les inondations, en plus du fait qu’elles ont perturbé fortement le trafic routier, ont causé entre autres le décès d’une dame à Saoula âgé de 58 ans. Un père de famille a été emporté par les eaux dans la même commune a-t-on appris. Cette situation a poussé les pompiers à multiplier leurs recherches ces dernières heures mais sans résultat jusqu’au moment où nous mettons sous presse, elles n’ont pas été retrouvées.

2 personnes sauvées à la cité Afak

En plus des routes fermées à Draria, Bir Mourad Raïs, El Mouradia, Sidi Moussa, Aïn Benian, Cheraga, Ouled Fayet, Kheraïcia et les Eucalyptus, quatre cabanes ont été emportées par les eaux à Baba Hassan. Il a fallu l’intervention des membres de la Protection civile pour sauver leurs occupants. Des personnes ont été secourues à la cité Afak alors qu’elles se trouvaient dans une situation délicate.

Un homme de 48 ans repêché à Batna

A l’Est du pays, plus précisément à Aris, une commune de la wilaya de Batna, un homme de 48 ans a été repêché par les membres de la Protection civile évitant ainsi un drame de justesse. Après toutes les interventions qui ont eu lieu tout au long de la nuit du samedi au dimanche, plusieurs voix se sont élevées pour demander aux citoyens d’être vigilants, de limiter leurs déplacements durant les fortes averses afin d’éviter toute mauvaise surprise. Un numéro vert, le 1021, a été mis à la disposition des personnes en détresse pour des interventions de sauvetage.

Relizane, Tébessa, Oum El Bouaghi et Constantine, des wilayas également touchées

En plus de la capitale, d’autres wilayas ont été touchées par les fortes averses et parmi celles-ci nous pouvons citer Relizane. Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés à cause des inondations et il a fallu l’intervention de la population locale ainsi que les membres de la Protection civile pour mettre hors de danger les personnes piégées par la montée des eaux. A Tébessa aussi, plusieurs voitures ont été emportées suite aux chutes importantes de pluie. A Constantine et à Oum El Bouaghi plusieurs opérations ont été lancées pour libérer les routes mais aussi les personnes bloquées chez eux.

Le CEM Mohamed El-Mordjan inondé, les élèves n’ont pas eu cours

Les habitants de Haï El Badr ont vécu une nuit mouvementé à cause des dégâts causés par les intempéries qui ont frappé cette commune, les élèves du CEM Mohamed El-Mordjan, quant à eux, ont été surpris lorsqu’ils se sont présentés hier matin comme à chaque jour afin d’assister aux cours avant de constater qu’ils ne peuvent pas accéder aux classes cause de l’état dans lequel se trouvait leur collège. Les cours annulés, ils sont rentrés chez eux et ce n’est qu’aujourd’hui qu’ils devront reprendre si tout est réglé bien sûr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici