L'Algérie Aujourd'hui
Le Monde

Irak : la justice suspend Zebari, un favori de la course à la présidentielle

La Cour suprême fédérale d’Irak a suspendu hier « temporairement » la candidature de l’un des favoris du scrutin présidentiel, Hoshyar Zebari, à la veille d’un vote des députés qui doivent élire le nouveau chef de l’Etat. Dans sa décision, la plus haute instance judiciaire d’Irak a dit avoir été saisie par des députés concernant une plainte portant sur la « non-constitutionnalité » de la candidature de M. Zebari, en raison notamment d’accusations de corruption. La suspension de M. Zebari est « temporaire », le « temps (que la Cour, NDLR) tranche dans cette affaire ». Elle intervient à la veille d’une séance au Parlement durant laquelle les 329 députés doivent élire le nouveau président de la République.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus