Irrégularités dans un appel d’offres de 2008 pour les études FEED du projet Rhourde Nouss QH : L’italien Saipem acquitté dans le cadre d’une procédure pénale en Algérie

0
211

L’entreprise italienne d’ingénierie et de construction Saipem a été entièrement
acquittée des accusations criminelles par la cour suprême algérienne dans le cadre
d’une procédure impliquant un processus d’appel d’offres de 2008 pour un contrat
d’ingénierie clé. Saipem a confirmé dimanche la décision et a noté que « la cour suprême algérienne a confirmé l’acquittement complet par la cour d’appel d’Alger dans la
procédure pénale liée à un appel d’offres de 2008 pour les études de l’ingénierie frontale compétitive [et] de la conception du QH de Rhourde Nouss ». « Saipem accueille
avec satisfaction la décision de la cour suprême algérienne », indique le communiqué.
Saipem a indiqué que la cour de cassation algérienne « ayant rejeté tous les recours a
définitivement confirmé l’acquittement de l’entreprise déjà prononcé par la cour d’appel d’Alger le 16 avril 2023 ». En avril de l’année dernière, la cour d’appel d’Alger a étendu « l’acquittement de Saipem à toutes les accusations et a donc annulé les amendes et
rejeté les demandes d’indemnisation imposées par le tribunal d’Alger dans le jugement au premier degré », a déclaré l’entreprise.