L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Culture

La chanteuse Saloua inhumée au cimetière d’El Alia

La chanteuse Saloua, Fettouma Lemitti de son vrai nom, décédée hier à l’âge de 86 ans des suites d’un AV, dans une clinique privée à Alger, a été inhumée, aujourd’hui, au cimetière d’El Alia à Alger, en présence de nombreux artistes, responsables du ministère de la culture, ses proches et de plusieurs admirateurs. Une profonde émotion marquait les visages des artistes présents aux obsèques de la défunte. Saloua avait débuté sa carrière en 1952 à la radio-Alger où elle animait une émission destinée aux enfants, avant de se rendre à Paris pour devenir l’animatrice de la première émission dédiée aux femmes arabes à la radio française. Elle enregistre son premier titre en 1962 « Lalla Amina ». Au lendemain de l’indépendance, elle a collaboré avec Mahboub Bati et Boudjemia Merzak qui deviendra son époux. Elle est également connue pour avoir animé la première version de l’émission « Alhan oua Chabab » avec Maâti Bachir.

Les mots du Président Tebboune :

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé, hier, un message de condoléances à la famille de l’artiste : « La scène artistique vient de perdre un nom de cette génération qui a brillé avec son parcours artistique et enrichi le champ culturel avec une œuvre d’une créativité éblouissante liée à notre patrimoine musical riche et varié. La défunte était une voix algérienne authentique imbue de patriotisme. En cette douloureuse épreuve, je présente aux proches de la défunte et à la communauté artistique algérienne mes sincères condoléances, priant Dieu Tout-Puissant d’accorder à la défunte sa sainte miséricorde, de de l’accueillir en son vaste paradis parmi les pieux » a écrit le Président Tebboune.

O.K.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus