La générale de la pièce « Ettaihoune » présentée à Annaba

0
35
Annaba la générale de la pièce « Ettaihoune »

Une assistance nombreuse d’artistes, de jeunes et de familles a suivi samedi soir à Annaba, la générale de la nouvelle production du théâtre régional Azzedine-Medjoubi intitulé « Ettaihoune » (Les égarés).

Mise en scène par Ahmed Rezag, la pièce met en scène l’impact puissant de l’univers virtuel et des réseaux sociaux sur la pensée des individus et sur la nature des relations entre les membres de la société.

L’œuvre traite l’histoire d’un sapeur-pompier dont la mort dans un incendie de foret en tant que victime du devoir se diffuse largement et une stèle commémorative est érigée dans son village en son honneur.

De retour au village après plusieurs années, tout le monde est surpris à sa vue notamment son épouse qui s’était remariée après l’annonce de sa mort par l’imam du village.

Le spectacle de 80 minutes se déroule dans un décor évocateur de l’univers virtuel et met en avant la controverse entre ceux qui en avaient annoncé la mort et tentent ensuite d’en dissimuler le retour alternant tableaux chorégraphiques et musicaux.

La pièce est une mise en garde contre l’impact des réseaux sociaux sur la société qui sous l’effet des flux incessant de nouvelles futiles a perdu le sens des valeurs nobles qui régulent les relations entre individus, a expliqué à l’APS le réalisateur.

La pièce sera de nouveau présentée au théâtre régional Azzedine-Medjoubi jusqu’au 21 novembre avant d’effectuer une tournée dans plusieurs wilayas du pays, est-il indiqué.

APS