La ligne ferroviaire Bouchegouf-ElKhroub bientôt relancée

0
409
Les trains de la banlieue Est d’Alger à l’arrêt

Les autorités de la wilaya de Guelma s’apprêtent à relancer, dans un proche délai, le projet de la ligne ferroviaire entre la commune de Bouchegouf (Guelma) et El Khroub (Constantine).

Une séance de travail a été consacrée cette semaine, en présence de toutes les parties concernées, à l’examen de la relance du projet de cette ligne de 140 km, dont les travaux sont à l’arrêt depuis plusieurs années.

A travers la relance de ce projet considéré d’une importance vitale, les autorités  visent à  désenclaver les localités concernées et apporter une dynamique durable en matière de transport des personnes et des marchandises.

Ceci d’autant que, expliquent-ils, cette région de Guelma constitue un carrefour stratégique qui place ce projet au cœur de la stratégie des autorités supérieures du pays de développer l’infrastructure de base à importance socioéconomique.

Cette voie ferrée est d’autant plus importante, estiment les responsable, qu’elle devra passer par la zone industrielle Regada à l’Ouest de Guelma.

L’étude du projet a été lancée en 2014 sous l’égide de l’ANESRIF et a tenu compte des divers aspects dont le doublement de la voie, les gares ferroviaires et les points d’arrêt des trains.

La ligne Bouchegouf-El Khroub est l’une des plus vieilles lignes de voies ferrées du pays remontant à la période coloniale, tandis que la gare ferroviaire de Guelma constitue un site historique des massacres coloniaux français du 8 mai 1945 contre la population.

La cessation de l’exploitation de cette ligne entre Guelma et Bouchegouf remonte à 20 ans.