La première banque algérienne à l’étranger obtient son agrément

0
6624
BNA

En attendant l’ouverture de deux autres banques algériennes en France et en Mauritanie, une première banque publique algérienne, d’un capital de 100 millions de dollars, détenu en majorité par la BNA, vient d’obtenir son agrément pour exercer son activité au Sénégal.

Les autorités monétaires sénégalaises ont délivré cet agrément à la banque algérienne sénégalaise le 11 avril, a annoncé président de son conseil d’administration et général Gérant de la Banque nationale d’Algérie, Mohamed Lamine Labou.

Il s’agit, ainsi, de la toute première banque 100% algérienne à ouvrir ses portes à l’étranger, en attendant la Banque étrangère internationale algérienne en France et l’Union bancaire algérienne en Mauritanie qui devront ouvrir « prochainement », selon le même responsable.

Ce dernier a également révélé que l’obtention de l’agrément s’est faite en deux étapes, la première au niveau de la commission des finances de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, en Côte d’Ivoire, et la seconde au Sénégal, où la stratégie d’investissement de la banque a été présenté avant d’être acceptée sans aucune réserve.

Selon le même responsable, l’ouverture effective de cette banque aura lieu avant septembre prochain.

Cette Banque Algérienne au Sénégal est créée par quatre actionnaires dirigés par la Banque Nationale d’Algérie avec 40%, le Crédit Populaire d’Algérie, la Banque extérieure d’Algérie extérieure et la Banque de l’Agriculture et du Développement Rural chacun avec une contribution de 20%.