L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

La SNTF se fixe un objectif pour 2025

/En situation délicate, à l’image de plusieurs autres grandes entreprises, le directeur général de la Société nationale des transports ferroviaires, Karim Ayache, a affirmé que des efforts continueront à être déployés afin de trouver les solutions nécessaires à cette crise exceptionnelle que connaît la société.

Il a assuré également que les responsables de la SNTF et tous ceux qui sont concernés par ce dossier feront tout leur possible pour mettre les employés dans les meilleures conditions de travail et espérer par la même occasion remonter la pente jusqu’à voir le bout du tunnel. Dans une lettre qu’il a adressée à tous les employés de la SNTF à l’occasion du mois de ramadan, Karim Ayache a déclaré avoir apprécié les efforts qu’ils ne cessent de fournir afin d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre de l’ambitieux programme lancé depuis le début de l’année 2021 pour faire progresser la société et la remettre à sa place naturelle. Le premier responsable de la SNTF a évoqué les conditions difficiles et exceptionnelles dans lesquelles travaillent les employés en raison de la situation que connaît l’entreprise. Une situation, faut-il le rappeler, due à la pandémie de Covid-19. Il a souligné par la suite que les cadres de cette entreprise sont en train de travailler sans relâche pour trouver les solutions nécessaires à cette situation exceptionnelle et la mise en place d’un programme de travail garantissant la poursuite de la réalisation des objectifs tracés dans les meilleures conditions possibles. Dans le même contexte, le patron de la SNTF a renouvelé la détermination de la Direction générale à poursuivre les différents chantiers de réforme et de développement qui ont été lancés, en commençant par l’amélioration et la modernisation de la gestion des ressources humaines en réglant notamment divers dossiers en suspens depuis des années. Pour conclure, Karim Ayache a révélé la poursuite de la mise en œuvre du programme établi dans le domaine de la réparation et de la modernisation des outils de production de base et des équipements de traction pour atteindre les objectifs fixés à l’horizon 2025. Des buts qui ne sont autre que le transport de 12 millions de tonnes de marchandises et 55 millions de passagers par an.

F. C.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus