La viande rouge à 1200 DA dans plus de 1100 points de vente

0
42226
Boulenouar : «Sans les importations, la viande serait à plus de 3000 DA/kg»

L’Algérienne des viandes rouges (ALVIAR) a signé des conventions avec 12 opérateurs pour la distribution des viandes rouges durant le mois sacré du Ramadhan à un prix ne dépassant pas les 1200 DA.

Le PDG du groupe, Lamine Derradji a expliqué qu’en vertu de ces conventions  les opérateurs sont tenus de répondre à un cahier de charges prévoyant toutes les conditions relatives à l’opération.

Ces conditions sont liées, a t-il rappelé, au transport et la chaîne de froid et le respect du prix plafonné.

Ces conventions permettront également, a t-il ajouté, de revoir à la hausse les points de vente des viandes rouges importées à l’occasion du mois sacré à plus de 1100 points à l’échelle nationale.

Les bouchers concernés par ce système de distribution des viandes importées sont appelés à commercialiser les produits « ALVIAR » contenant un slogan particulier pour faciliter le contrôle par ce groupe public, a expliqué le PDG.

A rappeler qu’il est question d’importation de 20.000 tonnes de viandes fraîches et 10.000 veaux destinés à l’abattage.

L’importation va couvrir 50% de la demande durant le Ramadhan

Le PDG d’ALVIAR, a souligné dans ce sens la signature de conventions sanitaires avec le Brésil, l’Argentine, le Soudan, la Colombie et la Pologne avec comme objectif de baisser les prix de la viande.

Selon les estimations de M. Derradji, l’opération d’importation permettra de couvrir plus de 50 % de la demande sur le marché durant le Ramadhan soit 55.000 tonnes.

A noter que le premier navire chargé de veaux brésiliens destinés à l’abattage est arrivé, il y a deux jours, à Alger.

Lire aussi: 388 points de vente directe des produits halieutiques durant le Ramadhan