La violence fait des milliers de déplacés au Mexique

0
160

Les autorités mexicaines ont transféré dans des centres d’hébergement plus de 4.000 personnes qui s’étaient réfugiées chez elles après plusieurs jours de violence liée au crime organisé dans une ville de l’Etat du Chiapas, dans le sud du Mexique.

Le bureau du procureur du Chiapas a indiqué dans un communiqué qu’il avait « secouru 4.187 personnes » qui « se cachaient chez elles après les actes de violence perpétrés » dans la localité de Tula.

Les autorités ont inspecté 17 propriétés incendiées, dont des maisons et des entreprises, où ont été trouvées deux personnes décédées, dont un mineur.

Dimanche, le bureau du procureur a confirmé l’arrestation de six personnes qui portaient des armes à feu sans permis dans la région lors d’une opération qui a fait intervenir des membres de l’armée et de la garde nationale.

Selon la presse mexicaine, plusieurs hommes armés ont fait irruption à Tula, tirant des coups de feu et mettant le feu à des maisons et à des commerces pendant plusieurs jours.

La violence s’est intensifiée dans l’Etat du Chiapas en raison des rivalités entre les cartels de Jalisco Nueva Generaciَn et celui de Sinaloa, les deux plus grandes bandes criminelles du Mexique.

O.K/Agences