L’Algérie élue au Comité de l’ONU sur la protection des travailleurs migrants

0
199
L'ONU

La docteure en psychologie et vice-présidente de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (FOREM), Sabrina Gahar, a été élue au siège des Nations unies, au Comité pour la protection des droits des travailleurs migrants et des membres de leur famille.

La représentante de l’Algérie a été élue avec 44 voix sur 57. Une élection qui vient s’ajouter aux autres succès diplomatiques engrangés par l’Algérie et qui témoigne de la reconnaissance internationale du rôle positif de l’Algérie dans la promotion et la protection des droits de l’Homme.

Ce comité, composé de 14 experts indépendants, est chargé du suivi de l’application par les Etats parties de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, ratifiée par l’Algérie en 2004.

Ratifiée par 58 Etats membres des Nations unies, la Convention vise à protéger les droits de tous les travailleurs migrants.

Ledit comité a pour tâche d’examiner les rapports des Etats parties et de formuler des recommandations sur la protection des travailleurs migrants et des membres de leur famille, contribuant, ainsi, à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs migrants.