L’Algérie et la Sierra Leone signent une déclaration commune

0
1197
L’Algérie et la Sierre Leone signent une déclaration commune

Le Président de la République de Sierra Leone, M. Julius Maada Bio, a achevé ce jeudi, sa visite officielle de trois jours en Algérie. Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a réservé hier mercredi un accueil solennel à son homologue sierra-léonais au palais d’El Mouradia à Alger.

Les deux Chefs d’Etat se sont longuement entretenus à cette occasion et ont abordé plusieurs sujets d’intérêts communs, et ce, dans le cadre de l’esprit de consultation, de coopération et de la volonté politique commune pour renforcer les relations entre les deux pays.

Selon la déclaration commune signée par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, les deux Chefs d’Etat ont également abordé, au cours de cette rencontre, les situations internes de chaque pays, notamment les questions liées aux projets de réformes et aux programmes de développement lancés par les deux pays afin de répondre aux aspirations légitimes des deux peuples.

« Les deux Présidents ont également évoqué la situation en Afrique et l’état de la coopération entre les deux pays et les possibilités de renforcer le partenariat dans différents domaines, notamment politique, diplomatique, sécuritaire, militaire, économiques, social et culturel » lit-on dans le document.

Julius Maada Bio salue le rôle de l’Algérie dans la réconciliation au Sierra Leon

Le président sierra-léonais s’est également exprimé sur la situation qui prévaut au sein de son pays : « La mise en place du plan de développement MTNDP 2019-2023 a permis de stabiliser le pays sur l’ensemble des plans. Dans cette optique, M. Maada Bio a salué le rôle de l’Algérie dans la concrétisation de la réconciliation avec la crise interne (1991-2002) » ajoute la même source.

Par ailleurs, les deux Présidents ont mis l’accent sur la nécessité du renforcement de la coopération entre les deux pays notamment dans le domaine économique, militaire et sécuritaire.

« Les deux ministres des Affaires étrangères ont été instruit de mettre en place les objectifs relatifs à la relance des mécanismes de coopération dans les plus brefs délais » lit-on dans le document.

Les points de vue se rapprochent sur le plan international

Par ailleurs, les deux Présidents ont salué le rapprochent des points de vue entre les diplomaties des deux pays concernant plusieurs dossiers sur le plan régional, continental et international : « Les deux pays ont renouvelé leur soutien au pacte des Nations Unies et au pacte fondateur de l’Union Africaine. Dans cette optique, les deux Présidents se sont engagés à renforcer les consultations et la coopération au niveau du conseil de sécurité de l’ONU » ajoute le document.

« M. Maada Bio a salué l’efficacité de l’action diplomatique du Président Tebboune pour la paix, la sécurité, la stabilité et le développement en Afrique, comme il a salué les efforts du Chef de l’Etat Algérien pour promouvoir les solutions politiques au sein des pays du Sahel et le rejet des ingérences étrangères et interventions militaires » ajoute la déclaration commune, qui annonce que les deux Présidents se sont engagés à unifier leurs efforts pour une solution politique et une transition pacifique au Niger et au niveau de l’ensemble des pays africains.

Tebboune renouvèle ses engagements pour l’Afrique

C’est dans cette même optique, que le Président Tebboune a renouvelé son attachement à concrétiser la paix, la sécurité et la bonne gouvernance en Afrique notamment à travers son mandat de président du forum des présidents des Etats africains dès février 2023.

« Les deux Présidents ont également salué le progrès enregistré pour le projet de la ZELCAF…Ils ont également noté leurs préoccupations concernant l’instabilité au sein de certaines régions du continent et de l’impact négatif de cette instabilité pour les efforts de développement et de complémentarité économique » ajoute le document, qui souligne que les deux Présidents ont renouvelé leurs condamnations aux actes terroristes.

Sahara Occidental : Pour une reprise du dialogue sous l’égide de l’ONU    

Abordant la question du Sahara Occidental, les deux Chefs d’Etats ont assuré que l’Algérie et la Sierra-Leon insistent pour la reprise du dialogue entre les parties du conflit sous l’égide de l’ONU, et ce, dans l’objectif de mettre en place une solution politique, juste et durable qui conduira à l’autodétermination du peuple sahraoui selon les résolutions du conseil de sécurité et les principes de l’ONU et la charte de l’Union africaine : « Les deux Présidents ont également appelé à soutenir les efforts de l’envoyé spécial du SG de l’ONU, M. Staffan de Mistura ».

Le droit du peuple palestinien à son autodétermination a également été évoqué lors de la rencontre qui a regroupé les deux Présidents : « La résolution de ce conflit est la pierre angulaire pour concrétiser une paix durable au Moyen-Orient avec l’établissement d’un Etat Palestinien sur les bases des frontières de 1967 avec Al Quds comme capitale » ajoute le document.

« Les deux Présidents ont également soutenu les efforts pour la réforme du conseil de sécurité et des mécanismes de l’ONU ».

Ouvertures d’ambassades à Freetown et à Alger, Tebboune invité à effectuer une visite officielle

Toujours d’après le même document, les deux Présidents ont instruit les ministres des Affaires étrangères des deux pays pour l’ouverture, dans les plus brefs délais, de représentations diplomatiques des deux pays à Freetown et à Alger.

A cette occasion, le Président M. Julius Maada Bio a invité le Président Tebboune pour effectuer une visite d’Etat, assure enfin le même document.

Oussama Khitouche