« L’Algérie redessine un nouvel ordre en méditerrané occidentale »

0
197

Le célèbre magazine américain Foreign Policy (politique étrangère) a publié une analyse hier lundi sur la « renaissance diplomatique » de l’Algérie et son influence croissante en méditerranée occidentale.

En effet, le magazine a écrit un article soulignant le retour en puissance de l’Algérie sur la scène régionale à la lumière des derniers évènements notamment la crise énergétique en Europe mais aussi face aux manœuvres marocaines. Le texte fait valoir un retour spectaculaire de l’Algérie comme acteur clé dans sa région allant jusqu’à estimer qu’elle redessine un nouvel ordre en méditerranée occidentale.

Il a, à ce titre, cité le rapprochement stratégique entre Tunis et Alger. « L’équilibre des pouvoirs en Afrique du Nord est en train de changer », a écrit d’emblée le magazine qui explique plus loin la renaissance de la diplomatie algérienne surtout en méditerrané occidentale après plusieurs années d’absence sous la direction de l’ancien régime.

Le Maroc en perte de vitesse    

Le décryptage de l’auteur ne manque pas également de préciser la perte de vitesse du Maroc dans son environnement régional au profit de l’Algérie. Il a mis en avant le regain d’intérêt des pays européens à l’égard de l’Algérie voulant bénéficier de sa puissance énergétique contre une diminution de l’influence marocaine.    

« La guerre en Ukraine et ses impacts sur l’Europe en termes d’approvisionnement en gaz repositionnent l’Algérie comme un acteur important en Méditerranée occidentale », a déclaré à Foreign Policy Raouf Farrah, un analyste principal de Global Initiative. « Rabat s’inquiète davantage de cela que de sa capacité à s’approvisionner en gaz à des prix compétitifs suite à la fermeture du gazoduc [Gazoduc Maghreb Europe], qui alimentait l’Espagne via le Maroc », a-t-il ajouté.

L’auteur a conclu son analyse en expliquant qu’un nouvel ordre se dessine dans la région autour de l’Algérie.