L'Algérie Aujourd'hui
Sports

L’Algérie veut succéder au Maroc

/Le coup d’envoi de la Coupe arabe de la Fifa 2021, sera donné aujourd’hui à Doha, en présence de 16 nations sur la ligne de départ, dont l’Algérie, pour tenter de remporter un trophée très convoité, dont le vainqueur empochera une prime de 5 millions de dollars. Cette année, une nouvelle technologie de détection du hors-jeu va être testée.

Au total, 368 joueurs sont attendus pour prendre part au tournoi, avec plusieurs grands noms qui tenteront d’aider leur sélection à soulever le trophée au Qatar, à l’issue de la finale à Al-Bayt Stadium le 18 décembre, soit à une année d’intervalle de la finale du Mondial 2022 au Qatar, jour de la fête nationale de ce pays. Très médiatisée, contrairement aux précédentes éditions, dont la dernière s’était déroulée en 2012 en Arabie saoudite et remportée par le Maroc, cette édition constitue une répétition générale avant la Coupe du monde 2022, puisque le Qatar compte sortir son « artillerie » en matière d’organisation. Sur le plan sportif, l’équipe algérienne A’, renforcée par plusieurs éléments de l’équipe A dont l’ailier gauche Youcef Belaïli et l’attaquant Baghdad Bounedjah, est considérée comme l’un des favoris de cette compétition. Les joueurs du sélectionneur Madjid Bougherra, évolueront dans le groupe D, en compagnie du Soudan, du Liban, et de l’Egypte, considérée comme le principal concurrent pour les « Verts ».

Attention à, l’Egypte, le Maroc, la Tunisie, l’Arabie Saoudite et… le Qatar !

Le Qatar, pays hôte, cherchera à poursuivre sur sa bonne dynamique depuis plusieurs années. Les champions d’Asie en titre s’appuieront sur plusieurs joueurs qui ont remporté il y a deux ans la Coupe d’Asie, premier grand trophée international de leur histoire. Le meilleur buteur Almoez Ali, le capitaine Hassan Al Haydos et le joueur de l’année 2019 de la Confédération asiatique (AFC) Akram Afif seront tous présents.

L’Egypte, dirigée sur le banc par le Portugais Carlos Queiroz, n’est pas en reste, puisqu’elle s’appuiera sur les joueurs d’Al-Ahly et du Zamalek, à l’image du gardien, Mohamed El Shenawy, elle qui devrait disputer la tête du groupe D, avec l’Algérie. Des équipes telles que la Tunisie, le Maroc, ou encore l’Arabie saoudite, seront à suivre de près, puisqu’elles sont considérées comme des favoris, et auront à cœur de confirmer leur statut et leurs ambitions.

La Fifa entre en scène

La Coupe arabe 2021, sous sa nouvelle appellation, est une compétition co-organisée par la Fédération internationale de football association (FIFA) et la Fédération du Qatar de football (QFA) rassemblant toutes les équipes masculines arabes. L’instance internationale a procédé à l’invitation des 23 sélections, 22 du monde arabe issues de ces deux confédérations africaine (CAF) et asiatique (AFC), et le Soudan du Sud, invité. Un tour de barrages avait été organisé, qui avait permis au Soudan, au Liban, à Oman, à la Jordanie, à la Mauritanie, à la Palestine, et au Bahreïn, de valider leur billet pour la phase finale. Ce tournoi ne s’inscrit pas dans le calendrier international de la Fifa, de ce fait, quelques sélections ont un effectif en partie ou en totalité composé de joueurs locaux. Néanmoins, tous les matchs sont considérés par la Fifa comme des matchs internationaux à part entière. Cette compétition organisée par la FIFA est bien reconnue par l’Union des associations arabes de football (UAFA) comme la 10e édition de la Coupe arabe des nations de football.

L’Irak, sélection la plus couronnée

Sur le plan des statistiques, l’Irak détient le titre de la sélection la plus couronnée de la Coupe arabe, avec quatre trophées remportés en 1964, 1966, 1985 et 1988. L’Arabie saoudite se classe deuxième avec deux titres décrochés en 1998 et 2002, tandis que l’Egypte, le Maroc et la Tunisie ont remporté un seul titre chacun. Le Koweït et l’Arabie saoudite sont les pays qui ont organisé le plus d’éditions (2) et seront rejoints par le Qatar pays hôte de la 10ème Coupe arabe. Les équipes jordanienne et koweïtienne arrivent en tête de liste des sélections ayant le plus participé à cette Coupe, avec huit participations, suivis du Liban (7), de la Syrie et de l’Arabie saoudite (6). Le buteur de la compétition est le Libyen Ali Al Baski, avec 10 réalisations, suivi du Saoudien Abid Daoussari (8 buts).

+++++++++++++++

Le calendrier

Groupe A

30 novembre à 11h : Qatar – Bahrein

30 novembre à 17h : Irak – Oman

3 décembre à 11h : Bahrein – Irak

3 décembre à 11h : Oman – Qatar

6 décembre à 20h : Oman – Bahrein

6 décembre à 20h : Qatar – Irak

Groupe B

30 novembre à 14h : Tunisie – Mauritanie

30 novembre à 20h : EAU – Syrie

3 décembre à 17h : Mauritanie – EAU

3 décembre à 20h : Syrie – Tunisie

6 décembre à 16h : Syrie – Mauritanie

6 décembre à 16h : Tunisie – EAU

Groupe C

1er décemnbre à 17h : Maroc – Palestine

1er décembre à 20h : Arabie Saoudite – Jordanie

4 décembre à 11h : Jordanie – Maroc

4 décembre à 20h : Palestine – Arabie Saoudite

7 décembre à 16h : Maroc – Arabie Saoudite

7 décembre à 16h : Jordanie – Palestine

Groupe D

1er décembre à 11h : Algérie – Soudan

1er décembre à 14h : Egypte – Liban

4 décembre à 14h : Liban – Algérie

4 décembre à 18h : Soudan – Egypte

7 décembre à 20h : Algérie – Egypte

7 décembre à 20h : Liban – Soudan

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus