Le coup de poker réussi de Belmadi

0
14

/Les Verts ont relevé le défi en ramenant une victoire du terrain de Japoma.

Pour une surprise, c’en était une. Les supporters et les observateurs n’en revenaient pas lorsque la FAF a annoncé la composition qui allait affronter le Cameroun. La surprise a été immense aussi dans le camp camerounais, car pour eux, un sélectionneur comme Belmadi, qui n’a jamais laissé tomber ses 4-2-3-1 et le 4-1-4-1 depuis août 2018 n’allait pas s’aventurer aux portes de la Coupe du monde, mais cela a eu lieu et le coup a été une totale réussite. Belmadi a opté pour la toute première fois depuis 4 ans à un schéma avec 5 défenseurs dont 3 axiaux. Le coach a analysé le jeu des Camerounais, et comme il l’a si bien dit, hier il a fini par trouver la faille, mal exploitée jusque-là par les Nord-Africains, contre cet adversaire, il faut dire que cette équipe du Cameroun est costaude avec un collectif mais aussi des individualités capables de marquer à n’importe quelle équipe, Belmadi a senti le danger, et a décidé de déroger à la règle, il a choisi le résultat au jeu, sur une pelouse lourde et pas très stable. 4 jours plus tard, ce mardi, une seconde manche est prévue, dans d’autres conditions, le climat est parfait à Blida, et la pelouse sera au rendez-vous, soit des conditions idéales pour faire mal une nouvelle fois à Song, mais est-ce que la qualité de la pelouse va pousser le coach à produire du jeu et joindre le beau jeu à cette obligation de décrocher un autre bon résultat ? Certainement pas, car pour le coach, le match aller n’était qu’une étape, qu’il faudra confirmer ce mardi, le Cameroun arrivera avec toutes ses armes, peut-être même avec Aboubakar qui ne semble pas souffrir d’une blessure grave, de quoi inciter le coach à jouer avec prudence, cela nous amène à penser que le sélectionneur national va reconduire le même système au match retour, soit une tactique avec 5 défenseurs dont 3 axiaux, tout en augmentant un petit peu le flux offensif, peut-être avec des consignes spéciales aux latéraux appelés à soutenir le milieu et les attaquants. L’idée est claire, l’EN a certes gagné mais n’a rien assuré, elle n’est pas à l’abri d’un retour des Camerounais qui viendront jouer leur vatout à Blida, une élimination d’une Coupe du monde qui s’annonce comme étant unique, ne sera pas une chose facile à gober, Eto’o, Song et toute la brigade des Lions seront gonflés à bloc, et feront tout pour se racheter, un but des Camerounais est suffisant pour replonger les joueurs algériens dans la paranoïa de la CAN, c’est pour ça que le staff devrait reconduire ce 5-4-1, en essayant d’être un peu plus offensif, et tuer les espoirs des visiteurs. Les déclarations de Belmadi hier et après le match laissent entendre que l’EN est loin de l’euphorie, le coach a demandé à ses joueurs de reporter la joie à mardi soir, la page de Japoma est donc tournée, le discours est tourné vers la remobilisation.