Le dialogue militaire conjoint se tient à Washington DC : L’Algérie et les USA renforcent leur coopération

0
618
Le dialogue militaire conjoint se tient à Washington DC : L'Algérie et les USA renforcent leur coopération

La coopération militaire et sécuritaire entre l’Algérie et les Etats-Unis se poursuit suivant le programme tracé par les deux Etats. Dans ce cadre, les Etats Unis et l’Algérie tiennent à Washington DC, du 4 au 6 de ce mois de décembre, le dialogue conjoint qui s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale en matière de défense.

PAR DJILALI B.

« Le Général-Major Mounir Zahi et la sous-secrétaire américaine à la défense par intérim pour les affaires africaines Jennifer Zakriski ont mené les délégations des deux pays », a indiqué hier un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis à Alger. « Des représentants de haut niveau ont pris part à l’évènement, notamment l’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Elizabeth Moore Aubin, le chargé d’affaires par intérim de l’ambassade d’Algérie aux Etats Unis, Abdelhamid Izeghlouche, ainsi que des responsables du ministère algérien de la défense nationale, et des départements américains de la défense et du commerce », a ajouté la même source.

Cette rencontre a porté, selon le document, principalement sur un projet de protocole d’accord sur la coopération militaire entre l’Algérie et les Etats-Unis en vue d’une signature prévue au début de 2024. Et au-delà de ce projet de protocole d’accord dont d’ailleurs aucun détail n’a été donné, les délégations ont abordé dans des discussions les questions de sécurité régionale, maritime et de cyber sécurité. Elles ont également abordé les questions liées à la résilience aux catastrophes, les efforts de lutte contre le terrorisme et le partage d’informations. Cette dernière question demeure d’actualité, notamment pour le continent africain, particulièrement la région du Sahel où Alger et Washington partagent la même vue sur la lutte contre le terrorisme, partagent leurs expériences et ont mis au point un cadre de coopération et d’échange d’informations sécuritaires.

Par ailleurs, note le communiqué, « une table ronde consacrée à l’industrie militaire s’est tenue le 4 décembre avec des fournisseurs d’équipement militaire afin d’explorer la diversification des fournisseurs et des systèmes technologiques pour faire avancer les objectifs de défense nationale en partenariat avec l’Algérie ».

En effet, l’Algérie a ouvert le chantier de la diversification des fournisseurs pour l’ANP, et l’industrie militaire américaine est intéressée par le marché algérien qu’elle continue d’explorer pour en arracher des parts. « Les Etats-Unis d’Amérique apprécient les relations militaires continues avec l’Algérie pour assurer la sécurité des deux pays », ajoute la même source qui rappelle, par ailleurs que « l’Algérie et les Etats-Unis ont accueilli des visites réciproques de navires, ainsi que des visites de haut niveau, y compris celle du commandant de l’Africom, le général Michael Langley, en Algérie en février 2023, où il a eu des discussions approfondies avec Abdelmadjid Tebboune et le chef d’état-major de l’armée Saïd Chanegriha.

En 2022, l’Algérie a accueilli le dernier dialogue militaire conjoint à Alger, rappelle-t-on.

D. B.