Le forum économique international de Saint Pétersbourg se tiendra du 14 au 17 juin : Une plateforme pour les affaires, les échanges et le développement durable

0
320
Le forum économique international de Saint Pétersbourg se tiendra du 14 au 17 juin : Une plateforme pour les affaires, les échanges et le développement durable

PAR BRAHIM AZIEZ

Saint Petersburg accueillera du 14 au 17 juin le 26e forum économique international (Spief). Ce rendez-vous planétaire, qui regroupe des chefs d’Etat, des premiers ministres, des patrons de grandes entreprises et autres multinationales, mais aussi des représentants d’organisations non gouvernementales, d’institutions gouvernementales de 131 pays, aura
une connotation particulière cette année, marqué qu’il sera par la guerre russoukrainienne et l’émergence des Brics.

Le Spief qui a pris de l’importance dans le monde de l’économie et des affaires existe depuis 1997. Mais depuis 2005, année qui a vu le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, participer à ce sommet, le Spief a pris une dimension mondiale, au point où plus de 10.000 participants ont pris part aux dernières éditions qui ont vu des chefs de grandes puissances mondiales y marquer leur présence.

Tout au long de ses différentes éditions, le Spief a été marqué par la présence de nombreux chefs d’Etat, à l’image de Hu Jintao puis Xi Jinping (présidents de la République de
Chine), Jair Bolsonaro (Brésil), du président égyptien Abdelfattah alSissi, de Nicholas Sarkozy puis Emmanuel Macron (présidents de la France), la chancelière allemande Angela
Merkel, de l’ancien premier ministre japonais Abe Shinzo (2012-2020), ou encore l’actuel secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Même les monarchies du Golfe s’y intéressent de plus en plus.

On pourra évoquer aussi Milos Zeman (président de la République tchèque 1997- 2002), Alexander Lukashenko (Biélorussie, 1997-2022), Ilham Aliyev 2003-2014 (Azerbaijan), Sauli Niinisto et Tarja Halonen (Finlande, 2009-2022), Mahinda Rajapaksa (Sri Lanka, 2009- 2014), Serzh Sargsyan (Arménie, 2009- 2014), Igor Dodon (Moldavie, 2015-2022),
Alpha Condé (Guinée, 2015-2022), Rumen Radev (République slovaque (2015-2022)
et Felix Tshisekedi (République démocratique du Congo).

Il y eut aussi d’autres chanceliers et premiers ministres qui ont soit suppléé leurs chefs d’Etat ou les ont accompagnés. Au cours des années passées, le forum de Saint Petersburg s’est imposé comme une plateforme d’échanges et d’affaires de premier plan, permettant aux décideurs de traiter des questions économiques majeures auxquelles sont confrontés la Russie, les marchés émergents et le monde en général.

De même, le forum a consolidé son statut d’événement international de premier plan, axé sur les questions clés de l’agenda économique mondial, surtout qu’il donne la possibilité d’échanger les expertises au service du développement durable.

Finances, services, construction, industrie, agriculture, technologie de l’information, santé, commerce, télécoms, transports et logistique, mines… sont autant de volets abordés durant le Spief auquel l’Algérie est conviée traditionnellement.

En 2022, l’Algérie qui y avait pris part a vu le ministre de l’industrie de l’époque, Ahmed
Zeghdar, aborder le sujet de l’intégration de l’Afrique. Et il faut croire que, depuis, l’Afrique a pris une place prépondérante dans le Spief.

B. A.