Le gouvernement lève le gel sur les promotions des fonctionnaires

0
3141
Réunion du gouvernement

Dans une note adressée aux membres du gouvernement, à la fonction publique et les walis, le premier ministère, a annoncé la levée du gel, en vigueur depuis 2014, sur les promotions des travailleurs relevant de la fonction publique.

Dans cette note signée par le premier ministre, Aimene Benabderrahmane, il a été précisé qu’en raison de l’amélioration des indicateurs économiques du pays, et en application des orientations du président de la république, « il a été décidé de lever le gel sur les opérations de promotion dans les institutions et les administrations publiques afin de permettre aux fonctionnaires d’avancer dans leur carrières professionnelles et de passer à des catégories supérieures ».

En raison du nombre élevé de fonctionnaires concernés, le premier ministre a mis en place des procédures d’application de cette mesure.

Selon le communiqué, tous les fonctionnaires ayant rempli les conditions de promotion au 31 décembre 2022, par voie de concours professionnels ou de sélection après inscription à une promotion, conformément aux différents statuts particuliers sont concernés par cette note.

La note précise également que tous les retards cumulés depuis 2015 seront rattrapés durant la période allant de 2023 à 2025.

La note précise également que 40% des fonctionnaires concernés bénéficieront de ces promotions au titre de l’année 2023, 40% au titre de l’année 2024 et 20% au titre de l’année 2025.

S’agissant des fonctionnaires ayant répondu aux conditions de promotion ultérieurement au 31 décembre 2022, leur promotion aura lieu conformément aux statuts particuliers auxquels ils sont soumis et dans la limite des postes budgétaires alloués dans les programmes annuels de gestion des ressources humaines des administrations concernées.