Le groupe international SLB (ex-Schlumberger) veut renforcer ses activités en Algérie

0
666
SLB International

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab a reçu, ce mardi, M. Tarek Rizk, le président de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord chez le groupe international, SLB, anciennement dénommé Schlumberger.

Selon le communiqué du ministère, les discussions entre les deux parties ont porté essentiellement sur la coopération et le partenariat entre Sonatrach et SLB dans le domaine des hydrocarbures ainsi que des perspectives de leur renforcement.

Plus particulièrement, les deux parties ont examiné les opportunités qui se présentent dans le domaine de l’exploration et du développement des gisements pétroliers et gaziers, ainsi que dans le domaine des services pétroliers, des solutions numériques et des technologies modernes dans l’industrie pétrolière et gazière en Algérie, ainsi que de la formation dans ces domaines.

Vers une coopération dans la réduction de l’empreinte carbone

Au menu des discussions figuraient aussi les opportunités de coopération et d’investissement dans le domaine de la réduction des émissions, de la réduction de l’empreinte carbone et de l’augmentation de l’efficacité dans le domaine de l’industrie pétrolière et gazière, ainsi que dans le domaine de la transformation énergétique.

A l’occasion, Arkab a mis notamment l’accent sur la coopération avec SLB dans le domaine des solutions numériques et de la numérisation du secteur des hydrocarbures afin de favoriser une exploitation optimale des ressources nationales en hydrocarbures et leur durabilité.

Il a également souligné la nécessité d’œuvrer à la promotion du contenu local, en tenant compte de tous ses aspects, ainsi que la nécessité de développer, de perfectionner et de former les ressources humaines.

De son côté, M. Rizk a souligné l’engagement de la société internationale « SLB » à investir et développer ses activités en Algérie, soulignant également son engagement à fournir les dernières solutions et technologies dont elle dispose pour contribuer à la réalisation des objectifs du secteur pétrolier algérien et du gaz, ainsi que de contribuer efficacement à la promotion du contenu local, en accompagnant les start-up et en mettant en œuvre des partenariats d’investissement bénéfiques aux deux parties.

             S. L