Le ministre délégué chargé des micro-entreprises l’a déclaré aujourd’hui : « 70 % des micro-entreprises sont en difficulté »

0
6

Selon le ministre délégué chargé des micro-entreprises, M. Nassim Diafat, pas moins de 57 millions de dinars ont été consommé au cours de l’année 2021, dans le cadre du remboursement des dettes des micros-entreprises.

M. Diafat a assuré ce matin, lors de son intervention sur au forum de la radio algérienne, que la prise en charge des demandes de remboursement de dettes se fait régulièrement : « La prise en charge financière des micro-entreprises en difficulté se fait au cas par cas dans le cadre des séances hebdomadaires tenues par la commission de garantie composée des représentants du fonds de caution mutuelle de garantie risques/crédits jeunes promoteurs et de l’agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE). La commission de garantie examine près de 500 dossiers/semaine concernant les propriétaires des entreprises en difficulté en raison de la détérioration de leur matériel ou qui étaient victimes des catastrophes naturelles ou atteints de maladies les empêchant d’exercer normalement leur activité » a-t-il assuré.

M. Diafat a rappelé que 70 % des micro-entreprises sont en difficulté à cause de plusieurs raisons notamment les conditions économiques et sanitaires mondiales tandis que 30 % des entreprises restantes exercent leurs activités normalement dans différents secteurs.

Oussama Khitouche