Le New York Times attaque ChatGPT et Microsoft en justice

0
97

Le quotidien américain New York Times a lancé des poursuites, auprès d’un tribunal fédéral à New York, à l’encontre d’OpenAI, créateur du logiciel ChatGPT, ainsi que de Microsoft, son principal investisseur, pour violation des droits d’auteur, selon l’AFP. Le New York Times estime à « plusieurs milliards de dollars » le préjudice subi. « Comme la plainte l’explique, Microsoft et OpenAI ont utilisé notre travail pour développer et commercialiser leurs produits d’intelligence artificielle générative sans avoir la permission du Times », a expliqué un porte-parole du journal cité par Libération. OpenAI est accusé par le New York Times
d’avoir utilisé son contenu sans sa permission. Le porte-parole du journal dénonce une « violation des droits d’auteur en termes de contenu et de travail journalistique ». Ce n’est pas la première fois que la plateforme OpenAI se trouve confrontée à ce genre de cas. Mi-décembre, elle avait conclu un accord avec le journal allemand Bild pour le rémunérer afin de fournir des contenus du groupe dans les réponses aux requêtes d’utilisateurs de ChatGPT, indique Libération.