Le prix du pétrole en baisse malgré les décisions de l’OPEP+

0
6
Les cours de pétrole en baisse

L’annonce des pays de l’OPEP+ d’une augmentation modeste de la production en septembre (100 milles barils par jour », n’a pas aidé les prix du pétrole à repartir en haut et restent sous la barre symbolique des 100 dollars le baril.

Ainsi, les prix de l’or noir ce jeudi fait du surplace malgré l’annonce des pays producteur d’une augmentation dérisoire de la production sensée tirée les prix vers le haut.  Vers 10H00 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre grappillait 0,54% à 97,30 dollars, tandis que le West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en septembre prenait quant à lui 0,92%, à 91,49 dollars.

Le WTI a même touché jeudi, à 90,15 dollars le baril, un plus bas depuis le 25 février dernier, le lendemain du début de l’invasion russe de l’Ukraine, effaçant ainsi quasiment tous ses gains depuis le début de la guerre.

L’augmentation des stocks de 4,5 millions de barils « a pris le marché au dépourvu, alors que les prévisions tablaient sur une légère baisse », explique Craig Erlam, analyste chez Oanda.