L'Algérie Aujourd'hui
A la Une Dernières infos

Le projet a été examiné hier en Conseil du gouvernement : Congé d’une année pour les créateurs d’entreprises

/Le Conseil du gouvernement tenu, hier, sous la présidence du Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a eu à examiner des points relatifs à l’intérieur, les collectivités locales et l’aménagement du territoire, ainsi que la communication, le travail, l’emploi et la sécurité sociale.  

Il a, ainsi, été présenté un avant-projet de loi organique relative aux associations. Celui-ci s’inscrit dans le cadre de la nouvelle vision de consolidation des mécanismes relatifs à la dynamisation et la promotion du rôle du mouvement associatif dans le développement de la société et la mobilisation des citoyens pour assumer amplement leurs rôles dans la dynamique du développement que connaît le pays. Ce projet de la loi organique qui fixe les conditions et modalités de création des associations, leurs droits et obligations, ainsi que leur fonctionnement et gestion, entend apporter la précision, la clarté et la souplesse dans la mise en œuvre de ses dispositions, tout comme il vise à mettre en place les mécanismes d’un mouvement associatif actif et efficace au sein de la société. A ce titre, le rehaussement du texte relatif aux associations au rang des lois organiques reflète l’importance accordée au mouvement associatif et à son rôle dans la société. Ce projet de texte fera l’objet d’un examen lors d’un prochain Conseil des ministres. Dans le domaine du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, un avant-projet de loi complétant la loi 90-11 du 21/04/1990 relative aux relations de travail a été présenté.  Ce projet de texte législatif vise la consécration de l’engagement n°44 de Monsieur le président de la République, par l’introduction d’un nouveau droit aux travailleurs salariés, en leur permettant de bénéficier d’un congé d’une année pour la création d’entreprise, et en leur garantissant le droit de réintégration dans leurs postes initiaux, en cas d’échec du projet entrepris. Cela permettra au travailleur salarié d’émerger dans le monde de l’entreprenariat et de participer à la promotion de l’économie. Aussi, ce projet s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’Etat visant la promotion de l’investissement et la création d’entreprises génératrices de richesses et de nouveaux postes d’emploi. Ce projet de texte fera, lui aussi, l’objet d’un examen lors d’un prochain Conseil des ministres.

Nouvelle approche de la communication institutionnelle

En matière de communication, la nouvelle approche de la communication institutionnelle du gouvernement a été exposée au débat avec, pour objectif, de répondre au souci d’amélioration continue de la communication prônée comme priorité de l’action du gouvernement afin de tenir le citoyen informé, en permanence, de toutes les questions d’intérêt public, tout en restant à l’écoute des préoccupations et attentes de la société Pour ce faire, il sera mis en place une stratégie de communication inclusive, plus efficace et transparente, ainsi que des mécanismes nécessaires à sa bonne exécution. Il sera, également, question d’intégrer une interaction plus affirmée sur les sites Web et les réseaux sociaux afin de consacrer l’écoute et le droit du citoyen à l’information.

R. N.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus