Le secteur des finances aura son « Data Center » le 15 décembre

0
2148
Numérisation : le réalisation d'un data center du secteur des finances

Le ministre des finances, Laaziz Faid, a annoncé, ce jeudi, l’inauguration d’un « Data center » dédié au secteur des Finances le 15 décembre prochain.

Le ministre a précisé que ce centre de sonnées regroupera toutes les informations disponibles au niveau des différentes plateformes numériques relevant des différents services du ministère et des directions générales du secteur, notamment les impôts, les douanes et le Domaine.

Faid a souligné également que ce « Data Center » a été développé au niveau du ministère des Finances par des compétences nationales, qui ont développé les différentes applications de cette nouvelle structure numérique.

Le ministre a affirmé que son département ministériel avait pris une série de mesures visant à intégrer les nouvelles technologies de l’Information et de la Communication dans tous les aspects de gestion au secteur, en vue d’améliorer le service public.

La priorité, a t-il précisé, a été accordée à la modernisation des activités du cadastre et de la conservation foncière, compte tenu de l’importance de ces missions en matière de préservation et de protection des droits fonciers, et de leur contribution efficace dans l’organisation du marché national du foncier, a-t-il expliqué.

Numérisation de plus de 27 millions de documents 

Abordant l’avancement de la numérisation du secteur, Faid a expliqué qu’il a été procédé à la numérisation de l’ensemble des plans cadastraux détenus par les services du cadastre à travers le pays et la création de bases de données relatives au cadastre dans lesquelles ont été introduites plus de 13 millions de personnes titulaires de titres publiés au niveau des conservations foncières et les informations de plus de 14 millions de propriétés foncières.

Concernant les documents et archives des conservations foncières, le ministre a fait état d’une opération de numérisation de plus de 27 millions de documents au niveau de 216 conservations foncières à travers le pays, soit plus de 93 % fin juin dernier en attendant la finalisation de cette opération d’ici la fin de l’année.