Le statut particulier et le régime indemnitaire des imams publiés au JO

0
952
Le statut des imams publié

Le Décret exécutif portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’administration chargée des affaires religieuses et des wakfs, a été publié au journal officiel, JO, n°26 du 14 avril en cours.

Le statut particulier concerne les imams excellents et les corps des imams, a précisé le décret qui fixe les conditions de recrutement et de promotion de ces deux catégories.

Dans son article 33, le décret a institué cinq (5) grades pour les imams à savoir: le grade d’imam mouderrès ; le grade d’imam prédicateur ; le grade d’imam professeur (en voie d’extinction) ; le grade d’imam prêcheur ; et le grade de premier imam prêcheur ».

S’agit des imams excellent, m’article 32 du décret stipule qu’ils sont recrutés ou promus par voie de concours sur épreuves parmi les candidats titulaires d’un doctorat ou d’un titre reconnu équivalent.

Concernant les classifications, le décret précise que les imams excellent sont classés à la catégorie 17 avec un indice minimal de 962, tandis que les imams sont classés dans les catégories allant de 11 à 15 avec un indice minimal allant de 698 à 866.

Le régime indemnitaire des des imams

Le gouvernement a également publié le Décret exécutif n° 24-131 instituant le régime
indemnitaire des fonctionnaires appartenant aux corps des imams.

Dans son article 2, le décret précise que les fonctionnaires appartenant aux corps des
imams bénéficient de prime de rendement ; d’indemnité d’astreinte et de disponibilité permanente ; d’indemnité des activités d’enseignement ; et d’indemnité de documentation.

Le texte précise également que la prime de rendement, calculée au taux variable de 0 à 40 % du traitement, est servie chaque trois (3) mois, et que l’indemnité d’astreinte et de disponibilité permanente est servie mensuellement au taux de 30 % du traitement des imams.

Selon le décret, l’indemnité des activités d’enseignement sera servie mensuellement au taux de 40 % du traitement aux imams, et l’indemnité mensuelle de documentation sera forfaitaire à raison de: 3.500 DA pour le grade d’imam mouderrès ; 4.000 DA pour les grades d’imam prédicateur, d’imam professeur, d’imam prêcheur et de premier imam prêcheur ; et de 5.000 DA pour le grade d’imam excellent.

                                  S. L