L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

Le thon rouge envahit nos marchés et nos… rues

Ces derniers jours, le thon rouge a envahi nos marchés et mêmes nos rues. On en trouve un peu partout, dans des conditions d’hygiène qui laissent souvent à désirer.

Alors que la sardine, le rouget, le merlan et la crevette se font rares et surtout chers, le marché du poisson en Algérie est inondé ces derniers jours par le thon rouge, au grand bonheur des citoyens, surtout que le prix est relativement accessible, autour de 1000 DA/kg. Pour savoir d’où il provient, comment il est pêché et la raison qui fait que son coût chute chaque fois à cette période de l’année, nous sommes allés à la rencontre de ceux qui le vendent. Notre destination a été Benyounes, à l’ouest de Zemmouri (wilaya de Boumerdes). Dans cette route qui mène vers Cap Djinet, plusieurs points de vente sont disponibles dans lesquels le thon rouge est le plus demandé. «Nous avons plusieurs sortes de poissons, mais c’est le thon rouge qui est le plus réclamé et le plus vendu ces derniers jours. Son prix a chuté, donc les gens ne ratent pas l’occasion d’en acheter. Pour l’instant, la demande est grande, donc c’est tout le monde qui est gagnant dans l’affaire, que ce soit les pêcheurs ou les clients, ça fait le bonheur de toutes les parties et ça ne peut que nous réjouir.»

Voilà pourquoi il est disponible et à bon prix

Le premier pêcheur-vendeur que nous avons rencontré lors de cette virée nous a parlé du prix. «Si le prix du thon rouge a baissé, c’est parce que ce poisson est disponible en grande quantité. Pendant le mois du ramadan, le prix du kilogramme avait atteint les 2000 dinars. Actuellement, il est à 1000 dinars et il peut encore chuter. Il peut être vendu à 750 voire 700 DA», nous dira-t-il. En ce qui concerne la raison qui a fait que cette espèce soit présente sur le marché, la réponse de notre interlocuteur a été la suivante : «C’est la période d’accouplement, donc ce poisson prend la direction des eaux libyennes car elles sont chaudes. Le thon est donc présent en grand nombre sur les côtes libyennes mais aussi aux alentours. Vous pouvez en pêcher facilement entre la côte tunisienne et italienne. Le thon rouge est présent à Annaba à cette période de l’année. Il le sera jusqu’à la fin du mois de juin. Par la suite, ce sera de plus en plus difficile d’en trouver car il quittera à nouveau cette région.» Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que le thon rouge est protégé et sa pêche se fera avec des règles. «Il y a des lois qu’il faut respecter. Déjà pour le pêcher, il faut avoir une autorisation. Il y a aussi un quota que chaque pays doit respecter donc à chaque retour des pêcheurs, il y a une procédure qui se fait.» Pour ceux qui ne le savent pas, «le thon ne se pêche pas avec un filet. Il faut plutôt un thonier et pour sortir en mer, les frais sont d’au moins 40.000 DA», a-t-on ainsi appris. Il est nécessaire de souligner aussi que la pêche au thon fait souvent des dégâts. «C’est un poisson difficile à dominer à cause de son poids. Plusieurs pêcheurs ont perdu des doigts et ont été victimes d’accidents après avoir tenté de le neutraliser.»

«Les clients viennent de toutes les wilayas»

Durant notre virée, nous avons rencontré d’autres pêcheurs. Ces derniers, l’un d’eux nous dira : «C’est un poisson très demandé par les clients surtout lorsque son prix chute. Il faut savoir que nos clients viennent des 58 wilayas. Ils viennent de Sétif, de Batna et même du sud. Ils viennent avec des camions frigorifiques et ils disposent de tous les autorisations qu’il faut. Ils font leurs courses et ils repartent. Dans quelques jours, le thon rouge sera disponible partout et à un prix raisonnable.» Pour ce qui est de son prix à Alger, il est de 1000 DA – 1200 DA / kg. En dehors de la capitale, notamment à Tipaza et Boumerdès, le kilo coûte un peu moins. Le thon rouge peut être vendu à 800 DA, comme c’est le cas à Dellys ou encore Fouka Marine. A Jijel, son prix a été fixé à 1400 DA/Kg. A Batna et Sétif, le prix est un peu plus élevé par rapport aux autres villes côtières puisque le thon a été vendu 1500 DA le kilo.

F. C. 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus