L'Algérie Aujourd'hui
Sports

«Les Algériens sont de mauvais perdants» : Bakary Gassama brise le silence

/L’arbitre gambien Bakary Gassama n’a pas été particulièrement tendre avec les Algériens dans une entrevue accordée au journal «Standard».

«S’ils gagnent, vous êtes le bon arbitre et s’ils perdent, ils vous qualifient de mauvais arbitre» a-t-il lancé, avant de poursuivre : «Je pense que j’ai suffisamment géré ma carrière et après ma retraite, je ne veux pas me lancer dans la politique ou quoi que ce soit d’autre. Je pourrais probablement travailler avec CAF ou FIFA ». Auteur de plusieurs erreurs lors du match qui a opposé l’Algérie et le Cameroun, pour le compte de la seconde manche du dernier tour des qualifications au Mondial, l’arbitre gambien Bakary Gassama a été dénigré sur les réseaux sociaux. Il y a lieu de rappeler que l’arbitre gambien a été retenu dans la short list des arbitres africains qui postulent pour une participation dans la Coupe du monde, en compagnie des Mustapha Ghorbal (Algérie), Redouane Jiyed (Maroc), Bakary Gassama (Gambie), Bamlak Tessema (Ethiopie), Victor Gomez (Afrique du Sud), Janny Sikazwe (Zambie), Maguette Ndiaye (Sénégal), Jean-Jacques Ndala (RD Congo).

La discussion de la VAR est un fake

Le match ayant opposé l’Algérie au Cameroun, pour le compte de la seconde manche des barrages mondialistes, continue de susciter d’innombrables polémiques au grand désarroi de puristes. Récemment, une vidéo a été postée sur les réseaux sociaux comportant une supposée discussion entre l’arbitre principal, le Gambien Bakary Gassama, et les arbitres de la VAR. Dans cette vidéo, on insinue que les arbitres allemands chargés de l’Assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) ont essayé vainement de convaincre l’arbitre principal d’annuler le premier but du Cameroun en raison d’une petite poussette sur le défenseur algérien Aissa Mandi.  Après vérification, il s’est avéré que cette vidéo était « Fake » et ne reflète pas vraiment la réalité des choses. Il y a lieu de rappeler que la Fédération algérienne de football (FAF) a déposé une plainte auprès de la commission d’éthique de la Fédération internationale de football (FIFA) afin de faire rejouer le match. L’instance faitière du football mondial statuera dans ce dossier le 21 avril prochain, même si tout porte à croire que le résultat acquis sur terrain sera confirmé.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus