Les importations algériennes de blé russe atteindraient 2,5 millions de tonnes d’ici juin 2024

0
369
Les importations algériennes de blé russe pourraient atteindre 2,5 millions de tonnes d'ici juin 2024

Les importations algériennes de blé russe pourraient atteindre 2,5 millions de tonnes d’ici la fin de la campagne actuelle qui s’étale de juillet 2023 à juin 2024, a indiqué, aux médias,  Edouard Zernin, le responsable de l’association russe des exportateurs de blé en marge d’une mission commerciale en Algérie.

Le même responsable a précisé qu’un volume de 1,3 million de tonnes a été déjà débarqué sur le sol algérien depuis le début de la campagne, en juillet, et que ce volume pourrait atteindre 2,5 millions de tonnes d’ici la fin de la campagne en juin 2024.

Selon le même responsable, ce volume de 1,3 million de tonnes de blé déjà expédié vers l’Algérie a quasiment quadruplé par rapport à la même période de la campagne précédente 2022/2023 durant laquelle la Russie avait exporté 340 000 tonnes de blé vers l’Algérie.

Pour M. Zernin, l’Algérie est un important marché pour la Russie dans la mesure où, avec une consommation de 11 millions de tonnes, il constitue le second plus important marché pour le blé en Afrique derrière l’Egypte.