Les nouveaux ambassadeurs s’expriment sur les relations de leurs pays avec l’Algérie

0
494
Le président Tebboune reçoit les lettres de créance de 4 nouveaux ambassadeurs

Les quatre ambassadeurs dont le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu, ce lundi, les lettres de créance, se sont exprimés à leur sortie de l’audience au sujet de l’avenir des relations de leurs pays avec l’Algérie.

Finlande-Algérie: « Un même objectif de paix dans le monde »

A l’occasion, le nouvel ambassadeur de Finlande en Algérie, M. Pekka Hyvonen, a souligné la volonté de son pays de promouvoir ses relations économiques et commerciales avec l’Algérie à travers des projets communs.

« Nous souhaitons promouvoir avec l’Algérie la coopération économique et commerciale à travers la réalisation de projets communs », a t-il déclaré avant de plaider pour le renforcement de leurs coopération dans les différents domaines, notamment les énergies renouvelables, et de souligner que l’Algérie et la Finlande « partagent le même souci de paix dans le monde ».

Le Congo veut bénéficier de l’expérience de l’Algérie dans l’industrie pétrolière

Le nouvel ambassadeur du Congo, M. Ignace Ngakala, a, quant à lui, a exprimé le souhait de son pays de bénéficier de l’expérience de l’Algérie dans le domaine de l’industrie pétrolière, soulignant, à l’occasion, que « le premier audit sur l’industrie pétrolière au Congo a été réalisé par l’Algérie ».

« L’Algérie dispose déjà d’un modèle d’industrie pétrolière en amant et en aval », a-t-il ajouté soulignant que le Congo qui se lancera dans la production du gaz « d’ici la fin de l’année, et qu’il y a donc nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays dans ce domaine.

Soutenant également que « l’Algérie, aujourd’hui, est le seul pays à avoir réussi à éradiquer le terrorisme », l’ambassadeur du Congo a affirmé que son pays souhaite « profiter de l’expérience de l’Algérie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme », surtout que ce fléau est « encore présent au Sahel et au niveau du lac Tchad ».

Concrétiser le mémorandum d’entente, une priorité tanzanienne  

Le nouvel ambassadeur de la Tanzanie en Algérie, M. Iman Salom Ngalikai a, quant-à lui,  insisté sur la nécessité de développer les relations algéro-tanzaniennes notamment à travers, dit-il, « la concrétisation du mémorandum d’entente et de l’accord sur les hydrocarbures signés en août dernier avec Tanzania Petroleum Development Corporation (TPDC) ».

La Mauritanie fière de ses relations avec l’Algérie

Le nouvel ambassadeur de la Mauritanie, Sidi Mohamed Mohamed Abdallah a exprimé, lundi, la fierté de son pays d’entretenir des relations fraternelles avec l’Algérie, et aussi sa volonté de les renforcer et de les élargir à tous les domaines.

Il a mis en avant « l’importance du travail commun afin de construire une coopération économique fructueuse et augmenter les échanges commerciaux, à la hauteur du niveau privilégié des relations politiques entre les deux pays et les deux Présidents ».

Il a également évoqué les grands projets de développement, en cours de réalisation dont « la route stratégique Tindouf-Zouerate et le poste frontalier réalisé récemment. Des projets, dit-il, qui « faciliteront les mouvements des marchandises et des personnes » et qui  « permettront aux opérateurs économiques algériens d’accéder aux marchés africains ».