Les phrases choquantes de Galtier contre Atal, Boudaoui et Brahimi

0
372
Les phrases choquantes de Galtier contre Atala, Boudaoui et Brahimi

L’affaire des déclarations à caractère raciste de l’ancien entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, sur les joueurs musulmans, notamment les Algériens, a refait surface en France avec les révélations faites par le journal l’Equipe hier.

A l’OGC Nice, Christophe Galtier, qui nie en bloc les accusations de racisme, avait sous sa coupe plusieurs joueurs algériens que sontYoucef Atal, Hichem Boudaoui, Bilel Brahimi et Andy Delort. Néanmoins, c’est contre les trois premiers cités que le technicien avait une animosité particulière. Selon les révélations du journal l’Equipe, Galtier avait commenté devant son adjoint Frédéric Gioria l’arrivée de l’Algérien Bilel Brahimi à Nice en janvier 2022 par cette phrase : « Encore un musulman, j’en veux pas, on en a assez. »

L’entraîneur adjoint affirme également avoir entendu Galtier traiter Hichem Boudaoui et
Youcef Atal de « sales types ». Visiblement, l’excoach de l’OGC Nice ne porte pas les Algériens dans son cœur. « Le pire, ce sont les Algériens », aurait-il déclaré.

Le technicien français exerçait également des pressions pour dissuader ses joueurs de confession musulmane de jeûner. Hichem Boudaoui a confié, selon l’Equipe, avoir senti des pressions à l’approche du ramadan.

Christophe Galtier a confié à un ancien analyste vidéo du club niçois ne pas avoir de problème avec la religion musulmane sauf avec les joueurs algériens. « Ils sont trop dans l’extrême », aurait-il dit à ce sujet, selon la même source.