Les Usmistes couvent une grosse crise !

0
319

PAR ANIS B.

Il y a à peine quelques mois, l’USM Alger surfait sur une grosse performance en remportant un doublé africain (coupe de la CAF et la CAF Supercoupe). Cependant, les artisans de cette double consécration (Abdouche, Benchikha, Arab…) ont été remerciés de manière assez étrange.

La dernière défaite humiliante face au Paradou AC (1-5) a fait réagir les supporters de l’USM Alger. Leur descente, hier, au stade Omar-Hamadi prouve que le club couve une grosse crise. Les ultras ont mis en garde l’ensemble du groupe contre toute autre contreperformance qui mettrait en péril les objectifs du club qui vise une place qualificative pour la C1. « On a accepté la défaite contre le CS Constantine. Mais contre le Paradou AC, c’était honteux, scandaleux. Une défaite (5-1), c’est du jamais vu dans l’histoire du club. Maintenant, nous savons qu’il y a des soucis et que vous n’avez pas perçu votre argent.

Mais à l’avenir, nous n’accepterons aucun autre échec », a lancé un membre des ultras qui a pris la parole. Les supporters des Rouge et Noir ne sont pas restés au stade des exigences. Ils sont allés plus loin, accusant clairement les joueurs d’avoir levé le pied. « Nous sommes certains que vous avez levé le pied contre le Paradou AC. C’était honteux d’assister à une telle production. C’est honteux pour un double champion d’Afrique », dira le fan aux joueurs. Face à cette intervention, Garrido a décidé de prendre la parole pour défendre ses joueurs. « Je suis conscient que nous avons lourdement chuté face au Paradou AC. C’était un très mauvais match de notre part. Nous nous excusons pour ce revers qui nous fait très mal, tout comme à vous. Moi je vous respecte, alors il faut que vous me respectiez aussi », a souligné le coach en haussant le ton. Le technicien espagnol a ajouté que les prochaines échéances s’annoncent très difficiles et importantes. « Nous comptons sur vous pour soutenir l’équipe. Nous voulons gagner dans trois jours en coupe et nous voulons aussi gagner la coupe de le CAF », dira Garrido aux supporters contestataires.

Absence des dirigeants

Livrés en pâture, l’entraîneur de l’USM Alger et ses joueurs étaient les seuls à faire face à la furia des supporters. Aucun dirigeant n’était présent au stade lorsque les fans usmistes sont venus s’expliquer avec les joueurs. En cherchant par tous les moyens à défendre ses joueurs, l’entraîneur Garrido s’est heurté à la colère des supporters. S’ensuit alors un accrochage verbal entre le technicien ibérique et les ultras du club. Les fans ont accusé Garrido de n’être qu’un simple employé qui perçoit un très gros salaire pour des résultats médiocres. Garrido, avec diplomatie, a su calmer les ardeurs des fans, reprenant la situation en main par la suite avant que les contestataires décident de quitter les lieux.

A. B.