L’ONU condamne les violations de l’entité sioniste en Palestine occupée

0
362
L'ONU condamne les violations de l'entité sioniste en Palestine occupée

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a condamné, lundi, les violations de l’entité sioniste dans les territoires palestiniens occupés, et souligné la nécessité de rendre justice aux victimes et instaurer une paix juste et durable.

La résolution, soumise par l’Organisation de la coopération islamique (OCI), a condamné les mesures de l’entité sioniste imposées contre le peuple palestinien, qui constituent une « violation de la Convention de Genève ».

Le Conseil a également souligné que toutes les mesures prises par l’occupation dans les territoires palestiniens occupée, y compris El Qods-Est, sont « nuls, non avenus et illégitimes. Ils n’ont aucun effet juridique, et qu’aucun Etat ne peut reconnaître une situation créée par une violation flagrante du droit international ».

La résolution exprimait un « regret » pour le manque de coopération de l’entité sioniste avec les mécanismes internationaux des droits de l’homme qui cherchent à enquêter sur les violations commises dans les territoires palestiniens occupés, y compris El Qods-Est.

L’occupation est également appelée à mettre fin à toutes les mesures unilatérales telles que les démolitions de maisons, les transfert de population, construction et expansion de colonies et fouilles à l’intérieur et autour de sites religieux et historiques.

La résolution appelait aussi l’entité sioniste à démanteler le mur de séparation dans les territoires palestiniens occupés et à indemniser les personnes touchées, conformément à la décision de la Cour internationale de justice (CIJ) rendue le 9 juillet 2004.

Il a été exigé également de l’occupation l' »arrêt immédiat » de tout projet de démolition de maisons palestiniennes et d’expulsion des résidents, de faciliter le retour des familles et des communautés palestiniennes déplacées dans leurs foyers et maisons.

La résolution du Conseil des droits de l’homme des Nations unies appelait en outre à une enquête sur toutes les violations, à garantir réparation aux victimes, à libérer les prisonniers et détenus palestiniens, y compris les mineurs, à interdire la torture et à garantir leur accès aux soins médicaux, à enquêter sur tous les cas de décès de Palestiniens survenus dans les prisons d’occupation, et assurer la justice pour tous.

O.K/APS