Lutte contre les incendies : Cherfa veut mettre en place un plan avant mai 2024

0
116
Lutte contre les incendies : Cherfa veut mettre en place un plan avant mai 2024

PAR ADEL C.

Alors que la saison des grandes chaleurs est encore loin, le ministre de l’agriculture et du développement rural, Youcef Cherfa, pense dès maintenant à mettre en place un plan national de prévention et de lutte contre les feux de forêt pour l’année 2024.

Le ministre Cherfa n’a pas tardé à passer à l’acte, puisqu’il a tenu hier à Alger une
réunion avec les responsables de la direction générale des forêts (DGF). En présence
des cadres du ministère, le premier responsable du secteur de l’agriculture a souligné
la nécessité de « mettre tous les moyens, qu’ils soient financiers, humains et matériels, pour bien préparer le plan national de prévention et de lutte contre les feux de forêt ». Ce n’est pas tout, puisque lors de la même réunion, il a été demandé aussi à ce que le programme d’ouverture de sentiers et l’installation des barrières anti-incendie soit achevé dans les plus brefs délais.

Une commission nationale de la protection des forêts sera également installée très prochainement après une coordination entre tous les secteurs ministériels concernés. De telles démarches ont pour but de préparer un plan de protection anti-incendie avant la fin du mois de mai 2024.

Rappelons qu’au cours de l’année 2023, pas moins de 37 wilayas ont été touchées par les feux de forêt, un scénario que l’Etat veut éviter lors de la prochaine année civile. Dans le même contexte, M. Cherfa a appelé à préparer une carte numérique dans laquelle tous les bassins d’eau seront énumérés et indiqués, fixant le mois d’avril 2024 comme le dernier délai pour l’établir.

Il faut rappeler que c’est au niveau de ces points-là que les avions bombardiers d’eau mais aussi les colonnes mobiles de la protection civile s’approvisionneront en eau pour éteindre les incendies.

Un budget de plus de 8,6 milliards DA pour lutter contre les feux de forêt

Le ministre a également souligné « l’importance de l’utilisation intensive des technologies modernes pour l’identification des espaces à surveiller et des points d’où les incendies peuvent démarrer à travers l’utilisation de satellites et de drones en impliquant les parties spécialisées ainsi que les startups capables d’apporter un plus dans ce domaine ». Il a aussi ajouté qu’il faut adopter une méthode efficace et surtout bien tirer les leçons des précédentes expériences vécues.

M. Cherfa a également insisté pour que des travaux de nettoyage des forêts soient faits pour éviter les pertes de vies et de biens appelant à sensibiliser et impliquer les citoyens dans cette lutte contre les incendies de forêt.

Par ailleurs, le ministre de l’agriculture et du développement rural a salué « le rôle important accompli par l’Armée populaire nationale avec des interventions aériennes efficaces pour participer à l’extinction des feux ». « Les membres de la protection civile, eux aussi, sont à remercier pour tous les efforts et sacrifices qu’ils font sur le terrain mais aussi pour tous les moyens utilisés dans cette lutte contre les feux de forêt », at-il dit.

M. Cherfa a parlé du budget consacré par l’Etat à cette lutte contre les incendies, un budget de 2,5 milliards de dinars débloqué en faveur de la direction des forêts pour l’accomplissement de 13 projets.

A noter qu’un budget de 8,6 milliards de dinars est également réservé pour l’année 2024 afin de lutter contre ce phénomène. En ce qui concerne l’autre projet sur lequel le président de la République insiste, le ministre a assuré qu’en plus des 75 milliards DA réservés au renforcement du barrage vert, tous les efforts sont fournis pour que cette mission soit accomplie avec brio, affirmant que tous les moyens seront fournis pour qu’il soit réalisé du mieux possible. Pour conclure, Cherfa a ordonné « le début immédiat de la rédaction des textes d’application du projet de loi relatif aux forêts et aux richesses forestières après qu’il a été adopté par l’APN ».

A.C.