L'Algérie Aujourd'hui
Dernières infos

Mahmoud Abbas remercie l’Algérie : «Une position constante et honorable»

/En réaction aux actions diplomatiques de l’Algérie pour sauver le peuple palestinien et le troisième lieu saint de l’islam, en l’occurrence Al Qods et sa mosquée Al Aqsa, Mahmoud Abbas, le président de la l’Autorité palestinienne  a, lors d’un appel téléphonique avec le Président Abdelmadjid Tebboune, remercié le peuple, le Président et le gouvernement algériens pour leur position constante et honorable à l’égard de la cause palestinienne.

Selon un communiqué de la présidence de la République, «M. Mahmoud Abbas a également informé le Président de la République des graves développements de la situation en Palestine occupée et des agressions ciblant les lieux saints de l’islam sur l’esplanade de la Mosquée Al Aqsa, ainsi que des contacts qu’il a eus avec les dirigeants des Etats membres du Conseil de sécurité». Cela intervient alors que l’Algérie a mis en branle sa diplomatie pour assurer la sécurité du peuple palestinien à travers des actions multiformes dont la dernière est l’appel à une réunion du Comité Al Qods lancé par la Mission permanente de l’Algérie à l’ONU. La Mission permanente de l’Algérie auprès de l’ONU a, en effet, renouvelé son appel à l’adresse de la Mission permanente d’observation de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) auprès de l’ONU à New York pour tenir une réunion du Comité Al Qods en vue d’examiner la situation dramatique que vit la population d’Al Qods. Faisant référence à sa note verbale du 15 avril 2022, la Mission algérienne a relevé que la situation dramatique à Al Qods, notamment dans la mosquée d’Al Aqsa, ne tolère plus la poursuite des discours d’éloge détachés de la réalité, d’autant que le communiqué de l’OCI appelle à mettre en avant le rôle important accompli par le Comité Al Qods sous la présidence du souverain marocain, Mohamed VI. La délégation algérienne a appelé la mission permanente d’observation de l’OCI auprès de l’ONU à généraliser cette note verbale à l’ensemble des Missions permanentes des pays membres à l’OCI auprès de l’ONU à New York. Lundi, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a appelé la communauté internationale à «agir urgemment afin d’assurer la protection nécessaire aux civils palestiniens et à leurs lieux saints conformément au droit international». Le chef de l’Etat a également abordé la question palestinienne en recevant en audience l’ambassadeur de l’Arabie saoudite et lors d’un entretien téléphonique avec Vladimir Poutine, le président de la République fédérale de Russie.

«Certains régimes arabes ont tourné le dos à la cause palestinienne»

Dans ce contexte, l’ambassadeur palestinien en Algérie, Fayez Mohamed Mahmoud Abu Aita, a souligné que certains régimes arabes ont tourné le dos à la cause palestinienne, contrairement à ce que fait l’Algérie. L’ambassadeur a déclaré à la radio nationale que certains régimes arabes, ont malheureusement, tourné le dos à la cause palestinienne, ajoutant : « Ce qui nous console, c’est la grande position algérienne menée par la diplomatie algérienne, conduite par le président Abdelmadjid Tebboune, qui a animé de nombreux entretiens au niveau international, dont le plus important a été celui qu’il a eu avec le président russe Vladimir Poutine, où il a abordé avec lui la situation en Palestine. » L’intervenant a estimé que le message du président de la République au secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, qui inclut la protection internationale du peuple palestinien, ne s’adresse pas uniquement aux Nations Unies, mais s’adresse également à l’entité sioniste et à de nombreuses parties au niveau international et aux parties arabes se précipitant vers la normalisation, ce qui confirme – ajoute l’ambassadeur – que l’Algérie est un pays important dans la région qui a de l’influence et influence la politique régionale et internationale, et que la question palestinienne est aussi une question algérienne, une question arabe, et la cause de tous les peuples libres du monde. D’autre part, Abu Aita a affirmé que l’Autorité palestinienne compte beaucoup sur le prochain sommet arabe en Algérie, car ce sera un sommet exceptionnel pour la réunification arabe et l’unification des positions arabes, que ce soit envers la cause palestinienne ou d’autres questions arabes, et les résultats de ce sommet seront exceptionnels compte tenu de l’insistance de l’Algérie à unifier la position arabe vis-à-vis de la cause palestinienne, notamment

A. R.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus