Mali : le Conseil de sécurité appelle à la mise en œuvre de l’accord d’Alger

0
65
Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné l’attaque de vendredi contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Tombouctou, appelant à la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.

Dans un communiqué de presse publié vendredi soir, les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus énergiques l’attaque contre la MINUSMA survenue le 16 décembre à Tombouctou.

Dans le sillage, ils ont exhorté les parties maliennes à « mettre pleinement en œuvre l‘Accord pour la paix et la réconciliation au Mali sans plus tarder ».

Les membres du Conseil de sécurité n’ont souligné que « ces actions scandaleuses ne saperont pas leur détermination à continuer à soutenir le processus de paix et de réconciliation au Mali ».

Le communiqué du Conseil de sécurité indique que l’attaque a tué deux casques bleus nigérians et un membre des forces de défense et de sécurité maliennes. Elle a également fait plusieurs blessés.

Ils ont souligné que « les attaques visant les soldats de la paix peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international ».

APS