McGregor président de l’Irlande ?

0
180

Au cours des derniers mois, le combattant de MMA Conor McGregor est devenu la voix de la majorité silencieuse irlandaise. S’exprimant sur tout, du confinement à l’immigration, « The Notorious » est sorti de l’octogone et est entré dans l’arène politique, en lançant des coups dans tous les sens. « Irlande, nous sommes en guerre », a-t-il tweeté, à la suite de la condamnation pour le meurtre sauvage d’une Irlandaise par un migrant slovaque. Quelques jours plus tard, suite à l’agression au couteau de trois enfants, Mc Gregor a déclenché
certaines des pires émeutes de l’histoire récente de l’Irlande en accusant à tort un Irlandais naturalisé d’origine algérienne. Suite aux enquêtes lancées sur l’athlète pour « incitation à la violence », il a fait allusion sur X à la possibilité d’une candidature à la présidentielle, se moquant de ses détracteurs à la manière de Donald Trump. Lorsqu’une sénatrice irlandaise a déclaré qu’elle « ne le nommerait même pas pour faire sa vaisselle », il a rétorqué : « Sénateur, je vous propose de vous brosser les dents. » Récemment, le PDG de X, Elon Musk, lui a apporté son soutien, soulignant qu’il pourrait « faire bouger les choses ». Bien sûr, McGregor taquine peut-être simplement les gens à propos de la course, pour le plaisir, l’attention – et pour augmenter les ventes de whisky de sa marque « Proper 12 ». Cependant, pour les nouveaux électeurs irlandais soucieux d’une cause unique, il est leur leader. Certes, nombreux sont ceux qui rejettent et se moquent de ses aspirations présidentielles, mais la question migratoire pourrait lui donner une chance. Déjà, plus de 20% des électeurs déclarent qu’ils voteraient pour un candidat/un parti anti-immigration. Pour remporter l’investiture présidentielle, McGregor aurait besoin soit du soutien de 20 membres du parlement irlandais, soit du soutien de quatre autorités locales appelées conseils de comté.