Me Antoine Vey, Youcef Atal s’est offert le must

0
5015

Ayant voulu juste exprimer son soutien au peuple palestinien sur les réseaux sociaux, l’international algérien Youcef Atal s’est retrouvé sur le banc des accusés lundi. Face à lui, une grande majorité de la sphère politique, médiatique et judiciaire française, acquise à la
cause de l’entité sioniste pour laquelle le soutien de Youcef Atal aux Palestiniens sonne comme un crime qui mérite punition.

Heureusement, Youcef Atal a pu compter sur le soutien de sa famille, de ses coéquipiers, du consul général algérien à Nice, mais aussi et surtout sur la défense de Me Antoine Vey, un des ténors des barreaux français.

L’avocat, âgé de 39 ans, qui était associé à l’actuel ministre de la justice français Éric Dupont Moretti, a montré l’étendue de son talent pour démonter les accusations surréalistes qui ont ciblé Youcef Atal dans le fond comme dans la forme, pointant d’emblée l’incompétence territoriale de la justice française à juger l’international algérien.

Au cours de sa carrière, Me Antoine Vey, classé 8e sur les 30 meilleurs avocats français en 2019, a défendu les époux Balkany, George Tron ou Julian Assange. Autant dire que Youcef Atal est entre de bonnes mains face aux avocats des parties civiles comme le Crif, la Licra, la LFP et un parquet décidé à enfoncer l’Algérien.