Mine de Gara Djebilet: Un partenariat pour la production de concentré de fer signé

0
6541
Gara Djebilet

L’entreprise national de fer et de l’acier, Feraal, et le complexe sidérurgique, Tosyali, de Béthioua (Oran) ont signé, ce jeudi, un protocole d’accord de partenariat portant sur le lancement d’une unité de production de concentré de minerai de fer à Bechar.

Cet accord porte sur la mise en place d’une joint-venture entre les deux sociétés en vue de la réalisation, d’ici moins de 24 mois, d’une unité mixte de production de concentré de minerai de fer à partir de la mine de Gara Djebilet.

500 000 tonnes/an de concentré de minerai de fer 

La société aura une capacité de 500.000 tonnes/an de concentré de minerai de fer à partir d’un million de tonnes de minerai.

« Ce protocole vise essentiellement à préparer toutes les conditions nécessaires en vue de la création de la future société commune dans les meilleurs délais », a indiqué le PDG du groupe industriel minier Manadjim El Djazaïr (Manal), Mohamed Sakhr Harami.

Ce même responsable a précisé que le minerai sera transporté à partir de Gara Djebilet ouest par camion en attendant la construction de la ligne ferroviaire Gara Djebilet-Béchar et l’adaptation de la ligne ferroviaire Béchar-Arzew.

Les travaux entrant dans le cadre de ce protocole ont débuté et doivent se poursuivre jusqu’en septembre 2023, selon le PDG de Manal, ajoutant que la création de la joint-venture se fera dès l’accord du Conseil des participations de l’Etat (CPE).

Deux autres accords en perspective 

Le même responsable a fait savoir qu’en parallèle, le groupe Manal finalise actuellement les négociations pour parvenir à deux accords similaires pour valoriser la mine de Gara Djebilet.

Le premier de ces accords sera concrétisé avec une société chinoise et le second avec la société de sidérurgie Algerian Qatari Steel (AQS) de Bellara (wilaya de Jijel).

Ceci, dit-il, afin de réaliser le programme stratégique de valorisation du fer brut au niveau de cette mine.

Une économie de devise de 60 millions de dollars/an 

Pour sa part, l’administrateur en charge des affaires de la société « Tosyali » en Algérie, Alp Topcuoglu a fait savoir que « Tosyali » envisage un niveau d’investissement compris entre 120 et 150 millions de dollars, soulignant que cette nouvelle unité de production permettra une économie de devises pour l’Algérie de plus de 60 millions de dollars/an.

Cette unité permettra de produire des aciers de haute gamme comme les aciers plats, aciers laminés chauds et froids, acier galvanisé, explique M. Topcuoglu ajoutant que les aciers produits permettront aux opérateurs d’automobile et d’électroménager de hisser leur taux d’intégration.

Tosyali consomme actuellement 4 millions de tonnes/an de minerai de fer pour produire les différents aciers.

Avec la mise en service de l’unité de production de Béchar, Tosyali consommera 8 millions de tonnes/an, selon M. Topcuoglu.

Ce dernier a souligné la nécessité de valoriser le minerai local pour réduire les coûts de production. « L’objectif à long terme est de réaliser une production d’acier jusqu’à 80 % à partir de minerai de fer local », a-t-il affirmé.