Mines de Gara Djebilet : Tosyali veut réaliser une unité industrielle de traitement du fer

0
142
Lancement d'une opération de choix du tracé ligne ferroviaire Gara Djebilet Béchar

Le groupe de sidérurgie Tosyali Algérie ambitionne de réaliser une unité industrielle pour le traitement du minerai de fer extrait du méga projet de Gara-Djebilet à Tindouf, selon un communiqué du ministère algérien de l’Energie et des Mines.

La réalisation d’une « étude technico-commerciale portant sur la réalisation d’une unité industrielle de traitement du minerai de fer de Gara Djebillet » a été convenu ce jeudi lors d’une audience accordée par le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab aux dirigeants du groupe Tosyali en présence des PDG des groupes publics Manadjim El Djazair et FERRAL, indique le communiqué du ministère.

« Les entretiens ont porté sur l’état des relations de coopération entre les entreprises du secteur minier et le Groupe Tosyali ainsi que les opportunités de partenariat et d’investissement en particulier l’utilisation du minerai de fer du gisement de fer de Gara Djebillet dans le complexe sidérurgique de Tosyali à Béthioua (Oran) », précise-t-on.

Les premières opérations d’extractions dans le gisement de Gara Djebilet ont débuté en août dernier. Ce projet stratégique devrait permettre de répondre à la fois aux besoins du marché local en matière de minerai et de viser l’exportation à moyen terme soit en produits minerai ou en fer.

D’après les données livrées par les responsables du projet, la production de la mine permettra, à partir de 2026, une production de 20 millions de tonnes de minerais avant d’atteindre le niveau maximal, début 2040, avec 40 millions de tonnes par an.

Lire aussi : Gara Djebilet, ce que rapportera le projet à l’Algérie